Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Névrites optiques à Anticorps anti-MOG : étude multicentrique de données IRM initiales et de suivi chez 62 patients en Ile de France - 27/03/19

Doi : 10.1016/j.neurol.2019.01.085 
Natalia Shor 1, , Jennifer Aboab 2, Elisabeth Maillart 3, Augustin Leclerc 4, Caroline Bensa 5, Guillaume Le Guern 2, Sarah Grunbaum 6, Caroline Papeix 7, Julien Savatovsky 4, Damien Galanaud 8, Catherine Vignal-Clermont 9, Valérie Touitou 10, Romain Deschamps 11, Olivier Gout 11
1 Neuroradiologie, hôpitaux universitaires Pitié-Salpêtrière - Charles Foix, Paris 
2 Médecine interne, C.H. national d’ophtalmologie des Quinze-Vingts, Paris 
3 Département des maladies du système nerveux, hôpital Pitié-Salpêtrière, Paris 
4 Neuroradiologie, fondation ophtalmologique Adolphe de Rothschild, Paris 
5 Service de neurologie, fondation Rothschild, Paris 
6 Ophtalmologie, hôpital Pitié-Salpêtrière, Paris 
7 Service de neurologie, groupe hospitalier universitaire Pitié-Salpêtrière, Paris 
8 Département de neuro-radiologie, hôpital Pitié-Salpêtrière, Paris 
9 Chef de service, fondation ophtalmologique Adolphe de Rothschild, Paris 
10 Ophtalmologie, groupe hospitalier universitaire Pitié-Salpêtrière, Paris 
11 Neurologie, fondation ophtalmologique Adolphe de Rothschild, Paris 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Les caractéristiques IRM (orbite, cérébrale et médullaire) des patients avec névrites optiques (NO) à anticorps anti Myeline Oligodendrocyte Glycoproteine (Ac anti-MOG) et leur évolution sont peu connues.

Objectifs

Il s’agit d’une étude rétrospective des IRM initiales et de suivi de patients adultes ayant présenté une NO à Ac anti-MOG et suivis dans 3 centres parisiens.

Patients et Méthodes

Les données des IRM initiales (réalisées moins d’un mois après le début des symptômes visuels) centrées sur les nerfs optiques (fréquence, étendue et localisation de l’atteinte) cérébrales (nombre et fréquence des lésions, localisation, présence de lésions rehaussées), et médullaires ainsi que l’évolution des IRM, si disponibles, ont été analysées.

Résultats

Au total, 62 patients (60 % de femmes) ont été inclus : âge moyen 38 ans, NO bilatérales 38,5 % des cas, œdème papillaire 62 % des cas. L’IRM des nerfs optiques retrouvait une lésion antérieure du nerf optique dans 87 % des cas, de plus de 3cm dans 48 % des cas. L’IRM cérébrale initiale était anormale dans 52 % des cas. L’IRM médullaire (33 patients) retrouvait des lésions dans un tiers des cas, souvent courtes. De nouvelles lésions cérébrales furent découvertes uniquement chez 4 patients.

Discussion

En cas de névrite optique à Ac anti-MOG, l’atteinte des nerfs optiques est antérieure et, dans près de la moitié des cas, très étendue. La présence de lésions cérébrale ou médullaire asymptomatiques n’est pas rare. Au niveau cérébral, il s’agit surtout de lésions aspécifiques. Seuls 3 patients remplissaient les critères de SEP. L’apparition de lésions silencieuses est rare.

Conclusion

Les NO à Ac anti-MOG sont volontiers antérieures et étendues avec peu de lésions cérébrales d’allure inflammatoires associées. De nouvelles lésions cérébrales furent découvertes uniquement chez 4 patients sur les IRM de suivi analysées.

Informations complémentaires Cette étude n’a pas bénéficié de financements particuliers, publics ou privés.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : MOG, IRM, Névrite optique


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 175 - N° S1

P. S22 - avril 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Épilepsie et taux de scolarisation chez l’enfant congolais
  • Patrice Ntenga, Kamadore Toure
| Article suivant Article suivant
  • Les neuropathies optiques à Anti MOG : à propos de 2 cas et revue de la littérature
  • Khaoula Laabidi, Hajer Derbali, Anis Riahi, Mariem Messelmani, Malek Mansour, Jamel Zaouali, Ridha Mrissa

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.