Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Diplopie brutale chez un diabètique : place de l’IRM - 27/03/19

Doi : 10.1016/j.neurol.2019.01.087 
Nesrine Amara , Olfa Hdiji, Nouha Bouzidi, Hadjkacem Hanen, Mariem Dammak, Chokri Mhiri
 Neurologie, CHU Habib Bourguiba, Sfax, Tunisie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

La paralysie du nerf moteur oculaire commun (III) reconnaît des mécanismes variés. Étant fréquente chez le diabétique, il faut être vigilent quant aux diagnostics différentiels chez ces patients.

Observation

Il s’agit du patient M.C âgé de 59 ans, grand tabagique, diabétique. Il a été admis dans notre département de neurologie pour la survenue brutale d’une diplopie horizontale avec un abaissement de la paupière gauche. Le patient a rapporté la notion de paresthésies de l’hémiface gauche négligées évoluant depuis 4 mois. L’examen neurologique a révélé une paralysie complète du III gauche (intrinsèque et extrinsèque) avec une hypoesthésie dans le territoire de la première et deuxième branche du trijumeau gauche. Une lésion au niveau du sinus caverneux gauche a été suspectée. Une IRM cérébrale a objectivé un processus tissulaire de la paroi postérieur du cavum de signal intermédiaire et se rehaussant d’une façon intermédiaire après injection avec extension aux espaces para pharyngés, au sinus sphénoïdal gauche et au sinus caverneux gauche. Un examen par nasofibroscope a mis en évidence une tumeur bourgeonnante saignante de la paroi postérieure du cavum. L’étude anatomopathologique était en faveur d’un UCNT.

Discussion

Réaliser une IRM cérébrale est le premier examen a faire devant une atteinte du III, même si la piste du diabète semble parfois très probable. Les signes ophtalmologiques sont rarement révélateurs du cancer du cavum. Ils se manifestent souvent par un syndrome de l’apex orbitaire, un syndrome du sinus caverneux, un syndrome pétro-sphénoïdal. L’atteinte du III reste possible en cas d’envahissement de la base du crâne, d’où l’intérêt de l’imagerie.

Conclusion

L’IRM reste l’examen clé devant toute atteinte du III. Même en terrain de diabète, sa réalisation reste indispensable devant la multitude de diagnostics différentiels parfois graves.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : IRM, Cavum, Diplopie


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 175 - N° S1

P. S23-S24 - avril 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les neuropathies optiques à Anti MOG : à propos de 2 cas et revue de la littérature
  • Khaoula Laabidi, Hajer Derbali, Anis Riahi, Mariem Messelmani, Malek Mansour, Jamel Zaouali, Ridha Mrissa
| Article suivant Article suivant
  • Neuropathie optique associée à l’encéphalopathie de Gayet-Wernicke
  • Céline Obradors, Philippe Corcia, Bertrand De Toffol, Marie Laure Le Lez, Coline Duwicquet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.