Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les affections du spectre de la neuromyelite optique sont-elles vraiment rares en Afrique noire ? À propos de deux cas documentes au TOGO - 27/03/19

Doi : 10.1016/j.neurol.2019.01.095 
Vinyo Kodzo Kumako 1, , Kossivi Apetse 2, Komi Assogba 2, Mofou Belo 3, Agnon Ayelola Koffi Balogou 2
1 Neurologie, CHU Kara, Kara, Togo 
2 Neurologie, CHU campus, Lomé, Togo 
3 Neurologie, CHU Sylvanus OLYMPIO, Lomé, Togo 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Les affections du spectre de la neuromyélite optique sont rarement rapportées. Nous en rapportons deux cas documentés chez des togolaises ayant toujours vécu au Togo.

Observation

La première patiente, âgée de 26 ans a été admise en juin 2016 pour une tétraplégie avec détresse respiratoire, rétention aiguë d’urines et baisse de l’acuité visuelle. L’examen ophtalmologique retenait une névrite optique bilatérale. L’IRM montrait une lésion en hypersignal FLAIR, cervicale étendue et la recherche des anticorps anti AQP-4 était positive. La patiente décèdera par détresse respiratoire malgré une corticothérapie massive. La deuxième patiente âgée de 28 ans a été admise en juillet 2017 pour une ataxie et des troubles sensitifs hémicorporels gauches dans les suites de vomissements, hoquet et douleurs abdominales persistants pendant un mois. L’IRM encéphalique a montré une lésion en hypersignal FLAIR localisée à l’aera postrema gauche. Les anti AQP étaient positifs et il a été détecté dans le LCR, la présence de mycobacterium tuberculosis. Malgré une nouvelle poussée médullaire cervicale à 6 mois du premier épisode, l’évolution a été favorable avec une récupération quasi complète à 8 mois.

Discussion

La recherche systematique des ASNMO devrait permettre de retrouver d’avantage de cas en Afrique noire.

Conclusion

L’hypothèse de la rareté des ASNMO en Afrique noire reste à vérifier à travers des études d’incidence.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Syndrome de l’aera postrema, Affection du spectre de la neuromyélite optique, Anti-AQP4 neuromyélite optique Togo


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 175 - N° S1

P. S26 - avril 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • L’efficacité de la tomographie de cohérence optique en domaine temporel et en domaine spectral dans l’évaluation des yeux avec et sans antécédent de névrite optique chez les malades atteints de sclérose en plaques
  • Nouha Hamza, Olfa Hdiji, Abid Imen, Sakka Salma, Hanen Haj Kacem, Nouha Farhat, Mariem Dammak, Chokri Mhiri
| Article suivant Article suivant
  • Une papillite bilatérale ataxiante potentiellement mortelle
  • Nicolas Vidalie, Manon Philibert, Erwan Morvan, Romain Deschamps, Catherine Vignal-Clermont

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.