Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Dystrophie musculaire congénitale (DMC) due à une mutation du gène LMNA (L-DMC) : à propos d’une famille marocaine - 27/03/19

Doi : 10.1016/j.neurol.2019.01.111 
Laïla Belarabi 1, , Nazha Birouk 1, Susana Quijano-Roy 2, Bouchra Kably 1, Réda Ouazzani 1
1 Service de neurophysiologie clinique, hôpital des spécialités, CHU Ibn Sina, Rabat, Maroc 
2 Service de pédiatrie, centre national de référence des maladies neuromusculaires Garches-Necker-Mondor-Hendaye, Garches 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Les DMC sont un groupe de myopathies hétérogènes, avec une hypotonie précoce et des manifestations orthopédiques et respiratoires. La biologie moléculaire a permis de les classer en 4 groupes, dont celui avec mutation du gène des lamines A/C (L-DMC).

Observation

Nous rapportons l’observation de 2 filles issues d’un mariage consanguin avec des parents indemnes, touchées par une L-DMC. Cas 1 : Sarah née en 1994. Le diagnostic de DMC a été porté devant l’installation d’une hypotonie axiale avec mauvaise tenue de la tête à l’âge de 9 mois et un retard d’acquisition de la marche. L’examen a objectivé une hypotonie axiale importante avec déficit des muscles extenseurs du cou, un déficit modéré avec amyotrophie proximale aux membres et une scoliose. L’EFR a montré un syndrome restrictif modéré. Les CPK étaient à 3 fois la normale. À 11 ans, la patiente a présenté une scoliose dorsale haute traitée par corset puis chirurgie. Cas 2 : Hajar, née en 1997. Le diagnostic de DMC a été porté devant l’hypotonie néonatale, l’atteinte des muscles axiaux prédominante avec chute de la tête, et déficit des ceintures prédominant sur la ceinture scapulaire, des CPK modérément élevées. L’hypotonie axiale a été traitée par le port d’un corset Garchoix, avec, cependant, l’installation d’une triple scoliose sévère non améliorée par la chirurgie. Le diagnostic de DMC a été porté sur la biopsie musculaire de Sarah avec à l’IHC et Western Blot une expression normale des protéines étudiées. L’étude génétique a objectivé une mutation du gène LMNA homozygote (P.Thr224Asn).

Discussion

Le diagnostic est suspecté cliniquement : hypotonie néonatale sévère, atteinte axiale prédominante avec chute de la tête. La biopsie musculaire montre une atteinte dystrophique. La confirmation se fait par biologie moléculaire.

Conclusion

Les L-DMC sont caractérisées par leur sévérité. Nous rapportons une nouvelle mutation du gène LMNA, de transmission autosomique récessive, non décrite auparavant à notre connaissance.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Rabat, LMNA, Dystrophies Musculaires Congénitales


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 175 - N° S1

P. S33-S34 - avril 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Myopathie des ceintures et ophtalmoplégie associées à deux nouvelles mutations du gène MYH2
  • Michela Bisciglia, John Rendu, Edoardo Malfatti, Norma Romero, Aurélie Méneret, Thierry Maisonobe, Tanya Stojkovic
| Article suivant Article suivant
  • S’agit-il d’une polyradiculonévrite aiguë associée à une atteinte de la jonction neuromusculaire ?
  • Nora Kassouri, Belamri Lamia, Zamoum Mourad, Daidi Amel, Amer El Khedoud Wahiba, Athmane Chaouch, Meriem Abada-Bendib

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.