Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Syndrome de sclérose latérale amyotrophique avec neuromyotonie associé aux anticorps anti-VGKC - 27/03/19

Doi : 10.1016/j.neurol.2019.01.133 
Amina Meziani , Yamina Sifi, Houda Semra, Samia Benhamada, Assia Boulefkhad, Abdelmadjid Hamri
 Neurologie, centre hospitalo-universitaire Dr Ben Badis, Constantine, Algérie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

La sclérose latérale amyotrophique (SLA) est une maladie neurodégénérative sévère du motoneurone central et périphérique, de diagnostic généralement facile mais dans les formes atypiques et les syndromes apparentés des diagnostics différentiels doivent être recherchés.

Observation

Une femme de 33 ans présentant, selon un mode progressif sur plusieurs mois, des crampes musculaires et des fasciculations suivies de faiblesse musculaire du tronc puis du membre supérieur gauche rendant difficiles les gestes fins, avec extension de la faiblesse en proximal, puis le membre supérieur droit est touché de la même façon que le gauche. L’examen clinique objective une atteinte du motoneurone central et périphérique, mais aussi une neuromyotonie à la percussion de l’éminence thénare. L’électroneuromyographie montre une atteinte axonale motrice pure avec signes de dénervation sans signes de neuromyotonie électrique. Dans le cadre d’une recherche étiologique (bilan thyroïdien et parathyroïdien, sérologies, étude du LCR, électrophorèse des proteines, anticorps “Ac” onconeuroneux) revenants tous négatifs hormis les Ac anti-canaux potassium voltage-dépendant (VGKC) étaient positifs à 128pmol/L. Un bilan d’extension réalisé avec une tomodensitométrie par émission de positon (TEP), revenants tous normaux. Un traitement par un bolus de méthyle-prednisolone suivi d’une cortico-thérapie par voie orale et des cures d’immunoglobulines intraveineux ; avec une évolution faite d’une aggravation rapide et décès par troubles réspiratoires.

Discussion

Le jeune âge de la patiente et la neuromyotonie clinique, nous ont motivé dans le cadre d’une recherche étiologique approfondie de doser les Ac anti-VGKC revenants positifs et de retenir un syndrome SLA avec neuromyotonie associé aux Ac anti-VGKC, sans preuve tumorale. La particularité dans ce cas est que la neuromyotonie est purement clinique à comparer avec un cas décrit dans la littérature où elle est électrique.

Conclusion

Devant un tableau de SLA atypique une recherche étiologique approfondie est nécessaire, et la présence de neuromyotonie incite au dosage des Ac anti-VGKC.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Anticorps anti les Ac anti-canaux potassium voltage-dépendant (Ac anti-VGKC), Syndrome de sclérose latérale amyotrophique, Neuromyotonie


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 175 - N° S1

P. S42-S43 - avril 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le Dantrolène serait efficace dans le syndrome de l’homme fort
  • Ludivine Chamard Witkowski, Richard Dumais, Sandra Magalhaes, Bernard Brais
| Article suivant Article suivant
  • Fréquence, profil clinique et thérapeutique de la sclérose latérale amyotrophique (SLA) vue à l’USFR neurologie, Antananarivo, Madagascar
  • Santatra Ratsitohara Razafindrasata, Julien Razafimahefa, Fanomezantsoa Ravelosaona, Lala Andriamasinavalona Rajaonarison, Nomena Finiavana Rasaholiarison, Noel Zodaly, Alain Djacoba Tehindrazanarivelo

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.