Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Astrocytome anaplasique mimant une encéphalite herpétique : un challenge diagnostique - 27/03/19

Doi : 10.1016/j.neurol.2019.01.143 
Abdenour Djellaoui , Frédéric Faugeras, Hassan Hosseini, Lilia Seddik, Anne-Catherine Bachoud-Lévi, Jihene Abdelhedi
 Neurologie, Hôpital Henri-Mondor AP–HP, Créteil 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

L’astrocytome anaplasique (AA) est un gliome de haut grade à présentations cliniques variées. Son diagnostic parfois difficile, entraîne une errance diagnostique et un retard thérapeutique préjudiciable.

Observation

Nous rapportions le cas d’un patient âgé de 61 ans, qui a présenté un état de mal épileptique fébrile avec un syndrome confusionnel et hémiparésie droite. L’étude du LCR objectiva une hyperprotéinorachie sans cellules avec PCR du virus herpes simplex (HSV) négative. L’immunophénotypage et la recherche de cellules tumorales étaient négatifs. L’IRM cérébrale montrait un hypersignal FLAIR et diffusion temporal interne gauche, sans prise de contraste ni remaniement hémorragique. L’EEG révélait des ondes lentes pseudo-périodiques (PLEDs) à gauche. Un traitement initial par Aciclovir et antiépileptiques a permis une récupération clinique partielle sans amélioration radiologique à l’IRM de contrôle. La PCR HSV sur des ponctions lombaires de contrôle revenait toujours négative. La TEP-IRM cérébrale objectivait une lésion infiltrative en hypersignal FLAIR centré sur le cortex, avec une prise de contraste punctiforme, une hyperfixation modérée de la F-DOPA, un rapport T/S=1,1 et un profil spectroscopique tumoral dans l’œdème péri-lésionnel, avec une inversion du rapport Cho/NAA. La biopsie avec étude histologique objectivait un astrocytome anaplasique de grade III, IDH1 R132H négatif, ATRX maintenu, EGFR++. La radio-chimiothérapie selon STUPP a entraîné une régression des lésions.

Discussion

Devant des crises épileptiques, une confusion mentale fébrile, des signes focaux avec lésion temporale à l’IRM, le diagnostic d’encéphalite herpétique paraissait évident. Malgré l’amélioration clinique, le doute persistait vu la négativité de la PCR HSV dans le LCR et l’aspect en partie atypique de l’IRM. Le recours à la biopsie cérébrale nous a permis d’établir le diagnostic d’AA.

Conclusion

Cette observation illustre la possibilité d’errance diagnostique dont peut faire l’objet un astrocytome anaplasique, au pronostic péjoratif pourtant. Elle rappelle l’intérêt d’élargir les investigations devant des tableaux d’encéphalite herpétique ou auto-immune atypiques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Astrocytome anaplasique, Encéphalite herpétique, Biopsie cérébrale


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 175 - N° S1

P. S47 - avril 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Encéphalite auto-immune à anticorps anti-GAD récidivante, à propos d’un cas
  • Lina Grosset, Lila Sirven-Villaros, Renata Ursu, Catherine Belin, Stefania Cuzzubbo, Antoine Carpentier
| Article suivant Article suivant
  • Intérêt du Test des Neuf Images du 93 (TNI-93) dans l’évaluation cognitive de patients présentant un glioblastome : résultats préliminaires
  • Didier Maillet, Pauline Narme, Antoine Carpentier, Catherine Belin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.