Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation des effets cumulés de traitement de fonds sur le risque de handicap chez les patients récurrents-rémittents - 27/03/19

Doi : 10.1016/j.neurol.2019.01.219 
Fabien Rollot 1, , Romain Casey 1, Emmanuelle Leray 2, Marc Debouverie 3, Gilles Edan 4, Sandra Vukusic 1, David-Axel Laplaud 5
1 Observatoire français de la sclérose en plaques (ofsep), Université Claude-Bernard Lyon 1, Hospices Civils de Lyon, Lyon 
2 Département METIS, EHESP - École des hautes études en santé publique, Sorbonne Paris Cité, Rennes 
3 Neurologie, CHRU Nancy, Nancy 
4 Neurologie, C.H.U de Rennes, Rennes 
5 Neurologie, Hôpital Nord Guillaume-et-René-Laennec/CHU de Nantes, Nantes 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

L’efficacité à long-terme des traitements de fonds reste une question clé importante dans la sclérose en plaques.

Objectifs

Explorer les associations entre le risque de handicap modéré et l’exposition à l’ensemble des traitements de fonds (TDF) chez les patients avec une sclérose en plaques récurrente rémittente (SEP RR).

Patients et méthodes

À l’inclusion, 2117 SEP RR adultes avec une première poussée (excluant le premier épisode démyélinisant) entre 1996 et 2002 ont été inclus dans l’OFSEP. Tous les patients étaient naïfs de TDF à l’inclusion. L’outcome était la survenue d’un DSS irréversible [3–5]. L’association entre l’exposition aux TDF et l’outcome a été évaluée par un modèle d’exposition cumulée pondéré tenant compte de l’histoire passée des TDF dans un modèle de Cox en modélisant les effets cumulés comme une somme pondérée des expositions passées.

Résultats

À l’inclusion les patients avaient en moyenne 33,1±8,8 ans et 75,9 % était des femmes. La durée médiane de suivi était 14,9 ans (7,8–17,5). Les TDF administrés il y a plus de 5 ans par rapport au dernier suivi étaient associés à un effet protecteur qui s’accumulait au cours du temps. Une exposition ininterrompue depuis les 15 dernières années était associée à une diminution du risque de DSS irréversible de 39 % comparée à une utilisation ininterrompue depuis les 5 dernières années seulement (HR=0,61 IC 95 % [0,44–0,80]).

Discussion

L’utilisation de ce modèle d’exposition pondérée a permis pour la première fois dans la sclérose en plaques de prendre en compte à la fois la durée des TDF mais également le moment de leur exposition en combinant ces effets dans un unique modèle. L’utilisation des TDF a un impact bénéfique à long-terme sur le handicap modéré permanent des patients.

Conclusion

Cette étude montre que l’utilisation précoce et à long-terme des TDF est associée à un impact cumulatif bénéfique important au cours du temps sur la survenue d’un handicap modéré.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Sclérose en Plaques, Effets cumulés, Traitements de fonds


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 175 - N° S1

P. S77 - avril 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Vaccinations et sclérose en plaques : Recommandations de la Société Francophone de la Sclérose en Plaques (SFSEP)
  • Christine Lebrun-Frenay, Sandra Vukusic, Groupe Français pour les Recommandations dans la Sclérose en Plaques (France4MS) de la Société Francophone de la Sclérose en Plaques (SFSEP)
| Article suivant Article suivant
  • La stratification du risque a diminué l’incidence de la LEMP chez les patients traités par natalizumab en France
  • Sandra Vukusic, Fabien Rollot, Romain Casey, Julie Pique, Romain Marignier, Patrick Vermersch, David-Axel Laplaud, investigateurs de l’Observatoire Français de la Sclérose en Plaques (OFSEP)

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.