Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Valeur prédictive des outils de dépistage cognitifs pour détecter un déficit fonctionnel chez des patients âgés atteints d’un cancer - 27/03/19

Doi : 10.1016/j.neurol.2019.01.051 
Gabrielle de Bourgoing 1, , Thierry Pepersack 2, Cindy Borghgraef 3, Lissandra Dal Lago 2
1 Neurologie, CHU de Brugmann site Victor-Horta, Bruxelles 
2 Onco-gériatrie, institut Jules-Bordet, Bruxelles, Belgique 
3 Neuro-psychologie, institut Jules-Bordet, Bruxelles, Belgique 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

La prévalence de troubles cognitifs augmente avec l’âge et avec certaines maladies. Ceux-ci peuvent être à l’origine de troubles fonctionnels des activités instrumentales de la vie quotidienne (iAVQs).

Objectifs

Évaluer la valeur prédictive du MMSE, de la MoCA, et des évaluations cognitives subjectives pour détecter des troubles des iAVQs chez des patients âgés ayant un cancer et les comparer.

Patients et Méthodes

Étude prospective observationnelle incluant 92 patients oncologiques de plus de 65 ans, admis à l’institut Bordet entre janvier et avril 2018. Évaluation oncologique et gériatrique globale intégrant le MMSE, la MoCA et une évaluation subjective de la concentration et de la mémoire (question 20 et 25 du questionnaire de qualité de vie de l’organisation européenne de la recherche, du traitement du cancer). Utilisation statistique du test de Student, Chi2, régression statistique et analyse multivariée.

Résultats

Une sensation subjective de perte de concentration (spécificité 91 %, sensibilité 33 %) ou une MoCA<21 (spécificité 76 % ; sensibilité 71 %) est associée de manière indépendante à des troubles des iAVQs. De plus, l’item attention de la MoCA, l’item apprentissage du MMSE et l’autoévaluation des souvenirs sont des variables indépendantes associées à l’existence de difficultés à gérer les médicaments (r2=0,25).

Discussion

L’association entre l’item langage de la MoCA, les items concentration et mémoire du MMSE et l’existence de difficultés à gérer ses finances (r2=0,22) est intéressante. La MoCA et les échelles subjectives d’évaluation de la concentration ont toute leur place pour dépister des iAVQs et mettre en place des mesures adaptée.

Conclusion

Certaines associations sont intéressantes d’un point de vue clinique pour mettre en avant rapidement des difficultés dans un domaine précis (gestion des médicaments, des finances, limitation de l’usage des transport).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Autonomie, Neuropsychologie, Démence


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 175 - N° S1

P. S8-S9 - avril 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Syndrome de Morgagni–Stewart–Morel : profil neuropsychologique chez une patiente de 62 ans
  • Salma Louzi, Fatima Ezzahra Mandour, Youness Habtany, Mohammed Abdoh Rafai, Bouchra El Moutawakil, Hicham Elotmani
| Article suivant Article suivant
  • Caractérisation des crises épileptiques dans les encéphalites auto-immunes : étude clinique, électroencéphalographique et radiologique d’une cohorte de 71 patients
  • Louis Cousyn, Virginie Lambrecq, Sophie Dupont, Sophie Demeret, Vincent Navarro

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.