Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La fatigue dans la sclérose en plaques : Imputabilité des anomalies radiologiques - 27/03/19

Doi : 10.1016/j.neurol.2019.01.229 
Khaoula Laabidi , Hajer Derbali, Anis Riahi, Mariem Messelmani, Malek Mansour, Jamel Zaouali, Ridha Mrissa
 Service de neurologie, Hôpital Militaire Principal d’Instruction de Tunis, Tunis, Tunisie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

La fatigue est l’un des symptômes les plus gênants de la sclérose en plaques (SEP) vu son retentissement sur les activités de la vie quotidienne chez une population jeune. Plusieurs facteurs interviennent dans sa genèse.

Objectifs

Étudier l’imputabilité des lésions cérébrales spécifiques dans l’imagerie par résonance magnétique (IRM), dans l’apparition de la fatigue au cours de la SEP.

Patients et méthodes

Nous avons mené une étude transversale analytique sur une période de 14 ans portant sur les patients suivis pour SEP. Nous avons évalué la sévérité de la fatigue à l’aide du score FSS “Fatigue Severity Scale”. On retient une fatigue significative à partir d’un score FSSà 4. Les résultats des IRM pratiquées les derniers 6 mois ont été recueillis. Les paramètres évalués étaient : la charge lésionnelle, la topographie des lésions, le nombre de lésions qui prennent le Gadolinium et le siège de l’atrophie cérébrale.

Résultats

Soixante patients ont été inclus (âge moyen=37,38 ans ; sexe ratio=0,46). La prévalence de la fatigue était de 65 % avec une prédominance féminine. La moyenne des scores FSS calculée était 4,67. Les patients, dont les IRM dataient de moins de 6 mois, étaient au nombre de 23. Nous n’avons pas objectivé de corrélation entre la fatigue, la charge lésionnelle et l’activité de la maladie. La topographie pariéto-temporale droite ainsi que l’atrophie corticale frontale supérieure étaient corrélées significativement au score FSS.

Discussion

Nos résultats concordent avec ceux de la littérature en infirmant tout lien de la fatigue avec la charge lésionnelle, l’atrophie cérébrale globale et l’activité de la maladie. La fatigue s’est révélée associée à une topographie frontale et pariétale. Un lien avec l’atrophie du thalamus, du striatum et du corps calleux était aussi évoqué. L’interprétation de nos résultats reste limitée par le faible effectif des IRM étudiées.

Conclusion

Notre étude met en valeur la concordance entre les anomalies radiologiques et la fatigue dans la SEP. L’utilisation des techniques d’IRM non conventionnelles semble montrer les résultats les plus intéressants.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Imagerie par résonance magnétique, Sclérose en plaques, Atrophie


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 175 - N° S1

P. S81-S82 - avril 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évaluation clinique d’une application smartphone pour l’auto-évaluation des patients atteints de sclérose en plaques (SEP) : résultats de l’étude multicentrique MSCopilot
  • Elisabeth Maillart, Pierre Labauge, Mikael Cohen, Maarouf Adil, Sandra Vukusic, Cécile Donzé, Ayman Tourbah, l’ensemble des centres investigateurs de l’étude MSCopilot
| Article suivant Article suivant
  • Encéphalomyélite MOG : Bien connaître pour bien traiter
  • Hugo Soulier, Forestier Mélanie, Lacour Arnaud, Jean-Philippe Camdessanché

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.