Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Atrophie corticale focale après une poussée méningée dans une sclérose en plaques progressive - 27/03/19

Doi : 10.1016/j.neurol.2019.01.253 
Mickael Bonnan 1, , Paul Money 2, Pauline Desblache 2, Alan Tucholka 3, Senan Doyle 3, Bruno Barroso 1
1 Neurologie, Centre hospitalier de Pau, Pau 
2 Radiologie, Centre hospitalier de Pau, Pau 
3 Pixyl sa, Pixyl SA, La Tronche 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Les lésions corticales sous-piales de la sclérose en plaques (SEP) sont associées à des prises de contraste leptoméningées (PCLM), mises en évidence exclusivement par acquisition de séquences IRM FLAIR tardives.

Objectifs

Démontrer l’apparition d’une atrophie corticale focale en regard des PCLM chez une patiente atteinte de SEP secondaire progressive et présentant une telle lésion.

Patients et méthodes

Acquisitions de points temporels IRM 3T à 0, 3 et 9 mois comportant des séquences classiques, volumétriques et FLAIR-gado tardives (>20min). Deux régions d’intérêt ont été définies sur les coupes axiales : le cortex adjacent à la PCLM, et le cortex à distance ; une marge de sécurité (3mm) est conservée entre les volumes. L’épaisseur corticale était extraite pour chaque point temporel (Pixyl Neuro software) et les résultats sont exprimés en pourcentage de changement depuis le début.

Résultats

Aucune manifestation clinique n’était associée à cette PCLM qui a spontanément disparu au troisième mois. Aucun traitement de la SEP n’a été administré durant cette période. Les séquences FLAIR et DIR corticales étaient normales en regard de la PCLM. L’atrophie corticale était significativement supérieure dans le cortex PCLM pour tous les points temporels : à 3 mois2,74 % vs+0,55 % et à 9 mois :4,90 % vs0,98 % (p<0,0001).

Discussion

Les PCLM sont caractéristiques de la phase progressive. Nous apportons la première démonstration d’une corrélation entre PCLM et atrophie corticale. Notre résultat suggère :

– que l’IRM conventionnelle sous-estime l’activité inflammatoire ;

– que les poussées PCLM laissent des séquelles anatomiques atrophiques ;

– que l’IRM conventionnelle FLAIR et DIR est amnésique de ces poussées.

Conclusion

Les séquences Flair-gado tardives apportent une information neuve. Ce résultat suggère que des poussées méningées infra-radiologiques pourraient sous-tendre tout ou partie de la forme progressive de SEP.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Atrophie, Poussée, Prise de contraste leptoméningée


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 175 - N° S1

P. S91 - avril 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Maladie cœliaque et sclérose en plaques : association ou diagnostic différentiel ?
  • Farah Kchaou, Ben Abdelaziz Ines, Kharrat Haifa, Mohamed Zakaria Saied, Ben Sassi Samia, Samir Belal, Fayçel Hentati
| Article suivant Article suivant
  • Le spectre de la neuromyélite optique : étude d’une série tunisienne
  • Hajer Derbali, Anis Neji, Ines Bedoui, Khaoula Laabidi, Malek Mansour, Jamel Zaouali, Ridha Mrissa

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.