Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le spectre de la neuromyélite optique : étude d’une série tunisienne - 27/03/19

Doi : 10.1016/j.neurol.2019.01.254 
Hajer Derbali, Anis Neji , Ines Bedoui, Khaoula Laabidi, Malek Mansour, Jamel Zaouali, Ridha Mrissa
 Service de neurologie, Hôpital militaire principal d’instruction de Tunis, Tunis, Tunisie 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

L’identification des anticorps anti-aquaporine 4 (AQP4) a révolutionné la compréhension de la neuromyélite optique (NMO) et a permis d’élargir ses phénotypes aboutissant au concept de spectre de la NMO.

Objectifs

Etudier les caractéristiques démographiques, cliniques et évolutives du spectre de la NMO. Comparer ces caractéristiques chez les patients avec des anticorps anti-AQP4 positifs et négatifs.

Patients et Méthodes

Nous avons mené une étude rétrospective de 2001 à 2018 incluant les patients suivis au service de neurologie de l’hôpital militaire de Tunis chez qui le diagnostic de NMO ou du spectre de la NMO a été retenu selon les critères diagnostiques de 2015.

Résultats

Douze patients ont été inclus (10 femmes et 2 hommes).L’âge moyen était de 39,8 ans. Le tableau clinique initial le plus fréquent était médullaire (40 %). La myélite était étendue chez tous les patients. Les anticorps anti-AQP4 étaient positifs dans 33 % des cas. Chez les patients séropositifs, l’âge de début était plus tardif, l’atteinte cérébrale à l’imagerie cérébrale par résonance magnétique était plus fréquente et l’évolution était plus sévère.

Discussion

Les résultats de notre série rejoignent ceux de la littérature concernant la prédominance féminine, les données de l’imagerie et la sévérité des formes séropositives. Dans les autres séries, la fréquence des anticorps anti-AQP4 est plus élevée (50-70 %).

Conclusion

Le développement des nouveaux critères du spectre de la NMO a permis de poser un diagnostic plus rapide et une prise de charge plus précoce notamment pour les formes séronégatives.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Spectre NMO, Neuromyélite optique, Anti-aquaporine 4


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 175 - N° S1

P. S92 - avril 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Atrophie corticale focale après une poussée méningée dans une sclérose en plaques progressive
  • Mickael Bonnan, Paul Money, Pauline Desblache, Alan Tucholka, Senan Doyle, Bruno Barroso
| Article suivant Article suivant
  • Intérêt des potentiels évoqués dans l’étude du profil évolutif de la sclèrose en plaques rémittente
  • Mariem Kchaou, Nadia Ben Ali, Jamoussi Hela, Fray Saloua, Echebi Slim, Fredj Mohamed

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.