Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Dépistage de la rétinopathie diabétique par rétinographie non mydriatique : première campagne nationale au Liban - 29/03/19

Screening for diabetic retinopathy by non-mydriatic fundus photography: First national campaign in Lebanon

Doi : 10.1016/j.jfo.2018.12.005 
N. Arej a, , J. Antoun a, R. Waked a, C. Saab b, M. Saleh c, N. Waked a
a Département d’ophtalmologie, faculté de médecine, Université Saint-Joseph de Beyrouth, Liban 
b Département d’endocrinologie, Hôpital du Sacré-Cœur, Baabda, Liban 
c Département de médecine interne, centre médical de l’université américaine de Beyrouth, Liban 

Auteur correspondant. Interne en ophtalmologie, faculté de médecine, université Saint-Joseph, CHU Hôtel-Dieu de France, boulevard A. Naccache, Achrafieh, 1100 Beyrouth, Liban.Interne en ophtalmologie, faculté de médecine, université Saint-Joseph, CHU Hôtel-Dieu de Franceboulevard A. Naccache, AchrafiehBeyrouth1100Liban

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

La rétinopathie diabétique (RD) est une cause majeure de cécité dans le monde. La rétinographie non mydriatique (RNM) a été adoptée comme moyen de dépistage de cette maladie. Nous cherchons à déterminer la prévalence de la RD par cette méthode chez les patients diabétiques libanais et à évaluer l’impact du dépistage dans cette population.

Matériels et méthodes

Cette étude traite les résultats d’une campagne de sensibilisation et de dépistage conduite au Liban. Des patients diabétiques de différentes régions sont référés par leurs endocrinologues pour bénéficier d’une RNM réalisée avec le rétinographe portatif Optomed SmartScope®. Les clichés sont interprétés à distance et des recommandations sont fournies en conséquence. La prévalence de la RD est calculée et des analyses statistiques sont effectuées sur les caractéristiques cliniques des patients, les résultats des images du fond d’œil et le nombre de renvois chez les ophtalmologistes.

Résultats

La campagne a duré 11 mois durant lesquels 2205 patients ont été examinés dans 37 centres de dépistage. 97,41 % des patients avaient un diabète de type 2, dont 12,56 % avaient des signes de RD, sans différence significative entre les régions. 6,28 % des clichés étaient ininterprétables. Les résultats positifs étaient associés à un diabète plus ancien (p<0,01), une insulinothérapie (p<0,01), ainsi que la présence et la chronicité d’une hypertension artérielle (p=0,01). Le quart des patients ayant un résultat positif ont été interrogés rétrospectivement concernant les suites du dépistage ; le tiers seulement se sont présentés en consultation ophtalmologique conformément à la recommandation, parmi lesquels 68,18 % ont été traités pour RD proliférante et/ou œdème maculaire diabétique.

Conclusion

La télé-ophtalmologie est utile dans le dépistage de masse de la RD. Toutefois, l’importance d’un examen du fond d’œil avec dilatation doit être toujours rappelée aux patients diabétiques et une meilleure coopération entre endocrinologues et ophtalmologistes est nécessaire afin d’améliorer les résultats du dépistage.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Diabetic retinopathy (DR) is a leading cause of blindness worldwide. Non-mydriatic fundus photography (NMFP) has been adopted as a screening tool for this disease. We aim to determine the prevalence of DR through this method in Lebanese diabetic patients and to evaluate the impact of such screening in this population.

Materials and methods

This study explores data from an awareness and screening campaign conducted in Lebanon. Diabetic patients from multiple regions were referred by their endocrinologists to undergo NMFP using the Optomed SmartScope® handheld fundus camera. Photographs were interpreted by a remote observer, and recommendations were given accordingly. The prevalence of DR was calculated, and statistical analyses were performed on the clinical characteristics, fundus findings and number of referrals to ophthalmologists.

Results

The campaign lasted 11 months, during which 2205 patients were examined in 37 screening locations. Out of the 97.41% of patients with type 2 diabetes mellitus, 12.56% had signs of DR, with no significant difference between the regions. 6.28% of the photos were uninterpretable. Positive results were associated with a longer duration of diabetes (P<0.01), treatment with insulin (P<0.01), as well as the presence and chronicity of systemic hypertension (P=0.01). 25% of patients with positive testing were retrospectively asked about their follow-up; only one third had an ophthalmologic examination as per the recommendation, among whom 68.18% underwent treatment for proliferative DR and/or diabetic macular edema.

Conclusion

Tele-ophthalmology is useful in mass screening for DR. The importance of dilated fundus examinations still needs to be highlighted for diabetic patients, and better collaboration between endocrinologists and ophthalmologists is required to improve screening outcomes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Rétine, Diabète, Rétinopathie diabétique, Rétinographie non mydriatique, Dépistage, Télé-ophtalmologie

Keywords : Retina, Diabetes, Diabetic retinopathy, Non-mydriatic fundus photography, Screening, Tele-ophthalmology


Plan


 Cet article a été récompensé du prix de la francophonie lors du 124e congrès de la société française d’ophtalmologie en mai 2018.


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 42 - N° 3

P. 288-294 - mars 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Dépistage de la rétinopathie diabétique par télétransmission de photographies du fond d’œil : évaluation et aspects épidémiologiques au CHU de Nantes
  • M. Clément, O. Lebreton, L. Chaillous, M. Weber
| Article suivant Article suivant
  • La kératoprothèse de Boston type 1
  • M. Harissi-Dagher, E. Slim

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.