Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Cavité buccale, glandes salivaires : tumeurs bénignes et malignes des lèvres - 03/04/19

[20-625-A-10]  - Doi : 10.1016/S0246-0351(19)90192-9 
C. Beauvillain de Montreuil a,  : Professeur émérite, M.-H. Tessier b : Dermatologue, attaché des Hôpitaux de Nantes, J. Billet c : Stomatologiste honoraire, ex-attaché des Hôpitaux de Nantes

avec la collaboration d'A. JourdainCH de Mayenne, 186, rue de la Baudrairie, 53100 Mayenne, France

a Faculté de médecine de Nantes, 1, rue Gaston-Veil, 44000 Nantes, France 
b Clinique dermatologique, CHU de Nantes, Hôtel-Dieu, place Alexis-Ricordeau, 44097 Nantes cedex 1, France 
c La Basse Poterie, 44240 La-Chapelle-Sur-Erdre, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 18
Iconographies 22
Vidéos 0
Autres 2

Résumé

Les tumeurs des lèvres sont d'un accès facile à la vue et doivent être dépistées précocement. Ces tumeurs se développent aux dépens de la peau, de la muqueuse ou du vermillon. Ainsi retrouve-t-on les tumeurs cutanées développées à partir de la peau labiale ou du vermillon et les tumeurs muqueuses aux dépens de la muqueuse labiale. Les tumeurs cutanées sont d'origine épithéliale, pigmentaire, vasculaire ou annexielle. À la notion d'états précancéreux, on tend à substituer la notion plus large d'affections potentiellement malignes parmi lesquelles les lésions blanches kératosiques sont les plus fréquentes. Une prise en charge précoce doit en éviter la dégénérescence. Les tumeurs malignes des lèvres sont dominées par les carcinomes épidermoïdes (CE) développés à partir du vermillon ou de la muqueuse adjacente. Leur prise en charge est proche de celle des autres cancers des voies aérodigestives supérieures (VADS) et implique la recherche d'un deuxième cancer par un examen d'oto-rhino-laryngologie (ORL) et d'adénopathies métastatiques par la clinique et par l'imagerie dominée par l'échographie. Le traitement local des CE consiste principalement en l'exérèse chirurgicale ou la curiethérapie ; le traitement des aires ganglionnaires dépend de la taille de la tumeur et des données de la palpation et de l'échographie. Les carcinomes basocellulaires (CBC), plus rares, se développent principalement à partir du versant cutané de la lèvre supérieure. Les autres tumeurs malignes sont plus rares, dominées par les mélanomes (et son état précancéreux, le mélanome in situ de Dubreuilh). Leur prise en charge diagnostique et thérapeutique est identique à celle des mélanomes cutanés ou muqueux des autres localisations. D'autres tumeurs malignes exceptionnelles peuvent se rencontrer au niveau des lèvres, en particulier la tumeur de Merkel et le dermatofibrosarcome de Darier et Ferrand.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Tumeurs bénignes des lèvres, Kératose des lèvres, Carcinome épidermoïde des lèvres, Carcinome basocellulaire des lèvres, Mélanome des lèvres


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Pathologie bénigne de la muqueuse buccale
  • C. Beauvillain de Montreuil, M.-H. Tessier, J. Billet
| Article suivant Article suivant
  • Cancers de la cavité orale
  • M. Menard, J. Rodriguez, C. Hoffmann, S. Hans, A. Villeneuve, P. Halimi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.