Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Arthroplasty of the proximal interphalangeal joint with the Tactys® modular prosthesis: Results in case of index finger and clinodactyly - 06/04/19

Arthroplastie de l’interphalangienne proximale par une prothèse modulaire Tactys®?: résultats en cas de clinodactylie et sur les index

Doi : 10.1016/j.hansur.2019.03.001 
A. Griffart , H. Agneray, T. Loubersac, E. Gaisne, P. Bellemère
 Institut de la main, clinique Jeanne-d’Arc 21, rue des martyrs, 44100 Nantes, France 

Corresponding author.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le samedi 06 avril 2019
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Abstract

There are various surgical solutions for arthrosis of the proximal interphalangeal (PIP) joint: arthrodesis or denervation. Clinodactyly that is major and the index fingers are traditional contraindications for PIP arthroplasty prostheses. The recurrence of clinodactyly with ligament imbalance and mechanical complications are known complications. The purpose of our study was to evaluate the objective and subjective clinical results and radiological complications of Tactys® prostheses on the PIP joint of the index fingers or with clinodactyly of more than 5° in the other fingers. Two surgeons have implanted 35 total gliding modular Tactys® prostheses in 29 women and 3 men since 2010. The indications for surgery were arthrotic and painful PIP joints. Average pre-op clinodactyly was 7.03° (5–30°) with ulnar deviation (29 cases). Eleven index fingers presented with average clinodactyly of 14.2° (10–20°). The digits operated on were as follows: 13 index fingers, 14 middle fingers, 5 ring fingers and 3 little fingers. Arthrosis was primitive in 23 cases, post-traumatic in 6 cases and rheumatoid in 6 cases. The average age of patients undergoing surgery was 63.7 years (40–85). Objective (mobility, strength, index finger exclusion, scores, clinodactyly) and subjective (patient satisfaction, pain) functional results were collected by a neutral and independent observer, as were radiological complications. With an average follow-up of 2.6 years (1–6.3), the range of motion in all digits improved by 5.4° on average (55.5–60.8). The improvement in range of motion in the index fingers was 4.5° (57–61.5). Clinodactyly in all fingers was corrected by 1.36° (0–20). In the index fingers, average clinodactyly was 1.3° (0–10). The pinch strength in all PIP joints improved significantly from 2.3 kg (0.5–5) to 3.7 kg (1–8). On the PIP of the index fingers, the pinch strength had increased significantly from 2.5 kg (1–4) before surgery to 3.8 kg (1–7.5) post-op. Functional scores improved: PRWE (from 55.36 to 26.7/100), Quick DASH (from 54.6 to 30.5/100). Patient satisfaction was excellent in 15 cases, good in 8 cases, average in 10 cases, poor in 2 cases. The average VAS Pain Score improved from 5.6 to 1.45. We found 3 major complications requiring surgery: 2 stiffening and 1 mechanical loosening with secondary arthrodesis. Five patients presented with non-troublesome, reducible swan neck deformity and one algodystrophy. A gliding, fixed Tactys® prosthesis allowed us to restore ligament balance and to optimally rebalance the periarticular structures. The improvement in range of motion and the correction of clinodactyly was maintained over time. Total arthroplasty of the PIP with a Tactys® is no longer a formal contraindication for the index fingers and in cases of clinodactyly of more than 5°.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Les solutions chirurgicales de l’arthrose interphalangienne proximale (IPP) sont variées : arthroplastie, arthrodèse ou dénervation. Les clinodactylies importantes et les index sont des contre-indications classiques aux prothèses IPP. La récidive de la clinodactylie avec déséquilibre ligamentaire et complications mécanique sont des complications connues. L’objectif de notre étude était d’évaluer les résultats objectifs et subjectifs cliniques et les complications radiologiques des prothèses Tactys® sur l’IPP des index ou avec clinodactylie de plus de 5° sur les autres doigts. Deux chirurgiens ont implanté 35 prothèses totales à glissement non contraintes Tactys® chez 29 femmes et 3 hommes depuis 2010. Les indications chirurgicales étaient des IPP arthrosiques et douloureuses. La clinodactylie préopératoire moyenne était de 7,03° (5–30°) avec une déviation ulnaire (29 cas). Onze index présentaient une clinodactylie moyenne à 14,2° (10–20°). Les rayons opérés étaient 13 index, 14 majeurs, 5 annulaires et 3 auriculaires. L’arthrose était primitive dans 23 cas, post-traumatique 6 cas et rhumatoïde 6 cas. L’âge moyen lors de la chirurgie était de 63,7 ans (40–85). Les résultats fonctionnels objectifs (mobilités, force, exclusion de l’index, scores, clinodactylie) et subjectifs (satisfaction du patient, douleur) étaient recueillis par un observateur neutre et indépendant, ainsi que les complications radiologiques. Au recul moyen de 2,6 ans (1–6,3) l’arc de mobilité de tous les rayons était amélioré de 5,4° en moyenne (55,5–60,8). L’amélioration de l’arc de mobilité sur les index était de 4,5° (57–61,5). La clinodactylie sur l’ensemble des doigts longs était corrigée de 1,36° (0–20). Sur les index, la clinodactylie moyenne était de 1,3° (0–10). La force de pince chez toutes les IPP était significativement améliorée de 2,3 kg (0,5–5) à 3,7 kg (1–8). Sur les IPP des index, la force de pince était significativement augmentée de 2,5 kg (1–4) avant l’opération à 3,8 kg (1–7,5) en postopératoire. Les scores fonctionnels étaient améliorés : PRWE (de 55,36 à 26,7/100), Quick DASH (de 54,6 à 30,5/100). La satisfaction des patients était excellente dans 15 cas, bonne dans 8 cas, moyenne dans 10 cas, mauvaise dans 2 cas. Le score douleur moyen sur l'échelle visuelle analogique était amélioré de 5,6 à 1,45. Nous avons relevé 3 complications majeures avec reprise chirurgicale : 2 enraidissements et 1 descellement mécanique avec arthrodèse secondaire. Cinq patients présentaient une déformation en col de cygne réductible non gênante et une algodystrophie. Une prothèse contrainte à glissement type Tactys® permet de rétablir la balance ligamentaire et de rééquilibrer les structures périarticulaires. L’amélioration des mobilités et la correction de la clinodactylie se maintiennent dans le temps. L’arthroplastie totale de l’IPP par une prothèse Tactys® n’est plus une contre-indication formelle sur les index et en cas de clinodactylie de plus de 5°.

Standard of proof: 4 (retrospective clinical study).

Niveau de preuve : 4 (étude clinique rétrospective).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Arthrosis, Proximal interphalangeal, Arthroplasty, Clinodactyly, Index

Mots clefs : Arthrose, Arthroplastie, Interphalangienne proximale, Clinodactylie, Index


Plan


© 2019  SFCM. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.