Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La visite de pré-reprise avec notification de fin d’indemnités journalières : un facteur défavorable au maintien dans l’emploi ? - 08/04/19

When end of paid sick-leave triggers the referring to occupational health prior to the return-to-work: Impact on the return-to-work success

Doi : 10.1016/j.admp.2018.11.004 
R. Courtois a, , b , A. Lefebvre c, J.-F. Gehanno d, L. Rollin d
a DIRECCTE Normandie, 2, rue Saint-Sever, 76000 Rouen, France 
b ADESTI, 13, rue Andréi-Sakharov, 76130 Mont Saint-Aignan, France 
c Pôle régional des savoirs, observatoire régional de la santé et du social, boulevard de l’Europe, 76000 Rouen, France 
d Centre de pathologie professionnelle, CHU de Rouen, 1, rue de Germont, 76000 Rouen, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les médecins du travail évoquent souvent des difficultés à réaliser du maintien dans l’emploi pour les salariés vus en visite de pré-reprise en fin d’indemnisation par l’assurance maladie, le recours à l’inaptitude étant souvent inévitable. L’objectif de l’étude était d’étudier le devenir des salariés, notamment l’impact sur le contrat de travail en fonction d’une notification de fin d’indemnisation journalière (IJ) préalable à la réalisation de la visite de pré-reprise (VPR) mais également renseigner les délais de réalisation des différentes étapes du processus de maintien.

Méthode

Dans cette étude descriptive transversale, durant 6 mois en 2016–2017, pour les salariés adressés en visite de pré-reprise par le médecin conseil de l’assurance maladie, les médecins du travail de Haute Normandie ont été invités à compléter un questionnaire retraçant le parcours de maintien en emploi du salarié, l’avis du médecin du travail sur la possibilité de maintien en emploi et le devenir du contrat de travail.

Résultats

Parmi les visites de pré-reprise réalisées (n=641), 40 % (n=255) d’entre elles faisaient l’objet d’une notification de fin d’IJ lors de leur réalisation et 65 % (n=415) comportaient un avis du médecin du travail sur la possibilité de maintien dans l’emploi. La proportion de salariés pouvant être maintenue au travail selon le médecin du travail était de 52 %. Elle était significativement moins importante dans le groupe ayant eu une notification de fin d’indemnités journalières que dans le groupe n’en ayant pas eu (36 % vs 70 %, p=0,001).

Conclusion

Cette étude démontre bien l’intérêt de la coordination des acteurs en terme de maintien dans l’emploi, notamment au niveau médical. Elle invite les différents acteurs à prendre le temps nécessaire, afin de prévenir la désinsertion professionnelle.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Occupational health physicians often describe return to work difficulties for patients having notification of end of indemnisation of sick leave by health insurance. The aim of the study was to assess the professional employees becoming, especially consequence on the working contract, according to notification of end of indemnisation of sick leave by health insurance, and to describe delays of the different return to work steps.

Methods

In this descriptive transversal study, during 6 months in 2016–2017, Upper Normandy's occupational physicians completed a questionnaire for employees in sick leave who where addressed by the insurance health physician. Questions were about possibility of return to work according to the occupational physician, return to work process and the evolution of the work contract.

Results

On 641 return to work consultations, 40% (n=255) had notification of end of indemnisation of sick leave by health insurance and 65% (n=415) mentioned the occupational health physician opinion about the possibility of return to work. Occupational health physician declared possibility for return to work for 52% of employees. This proportion was significantly lower for employees who had a notification of end of indemnisation of sick leave by health insurance. (36% vs. 70%, P=0.001).

Conclusion

Coordination between return to work professionnals, particularly occupational health physicians and insurance health physicians is an important factor to improve employees’ return to work.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Maintien dans l’emploi, Inaptitude, Visite de pré-reprise

Keywords : Return to work, Unfitness, Occupational health physician consultation during sick leave


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 80 - N° 2

P. 108-114 - avril 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Vécu au travail des internes de médecine : étude qualitative
  • R. Pougnet, L. Pougnet, J.-D. Dewitte, D. Jousset, B. Loddé
| Article suivant Article suivant
  • La problématique de l’application des mesures de prevention des accidents du travail et maladies professionnelles dans les entreprises affiliées à la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) à Abidjan
  • I.G.A. Kahoa, B.Y. Yéboué-Kouamé, J. Soya, J.H. Kouadio, A.J. Eba, A. Boa

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.