Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Neurotoxicité des solvants chez les garagistes - 08/04/19

Neurotoxicity of solvents in garages

Doi : 10.1016/j.admp.2018.10.011 
M. Vaissière , L. Julié , J. Escale , V. Toulza
 Service paritaire de santé au travail du Tarn (SPSTT), 6, rue Georges-Charpak, Le Causse Espace d’Entreprises, CS 30148, 81115 Castres cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 12
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif

Étudier l’impact neurotoxique sur un échantillon de la population des garagistes exposés répétitivement à de faibles doses de solvants organiques pendant une période supérieure à dix ans.

Méthode

Il s’agit d’une étude comparative apparentée à une enquête transversale portant sur un échantillon de 30 garagistes, mécaniciens et carrossiers, issu de 21 garages en regard d’un échantillon de 30 salariés non exposés issu d’un autre secteur commercial dépourvu d’exposition, effectuée au moyen de tests validés. L’évaluation de l’atteinte neurologique clinique a été réalisée au moyen du questionnaire suédois Q16 ; l’atteinte neurotoxique périphérique avec le test de la vision des couleurs désaturé D-15 de Lanthony, et l’atteinte centrale neurocognitive par une batterie de six tests neuropsychologiques investiguant les altérations caractéristiques d’une intoxication chronique : mémoire, organisation visuospatiale, fonction exécutive, dextérité, vitesse psychomotrice, et concentration. Une investigation complémentaire de terrain des 21 garages concernés a été réalisée de façon à décrire les conditions habituelles d’exposition.

Résultats

La comparaison des moyennes entre groupes des résultats de tous les tests était davantage en faveur d’altérations dans l’échantillon des salariés non exposés que dans celui des garagistes, excepté pour le test de dextérité avec une différence significative. Deux carrossiers peintres avaient au moins trois tests neuropsychologiques positifs, tandis qu’il y en avait cinq parmi les salariés non exposés, mais le test de Lanthony de ces deux carrossiers était normal, ce qui signifiait l’absence de relation avec un effet toxique des solvants, dans l’échantillon des exposés.

Conclusion

Cette étude ne vient pas accréditer l’hypothèse que l’exposition répétée à de faibles doses de solvants organiques sur des périodes décennales puisse avoir un impact neurotoxique, en tout cas au niveau d’exposition habituel de celui des garagistes. Bien que la puissance de cette étude soit statistiquement faible (71 %), sa méthodologie, assise sur une investigation non invasive de marqueurs d’effets, et reproductible à des échantillons plus grands, la rend toutefois intéressante.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Purpose

The objective is to study the neurotoxic impact on a sample of the garage mechanic population repeatedly exposed to low doses of organic solvents for a period greater than ten years.

Method

This is a comparative study related to a cross-sectional survey of a sample of 30 mechanics and bodybuilders, from 21 garages compared to a sample of 30 non-exposed employees from another commercial sector without exposure, carried out by means of validated tests. Evaluation of clinical neurological involvement was performed using the Swedish Q16 questionnaire; peripheral neurotoxic impairment with Lanthony's D-15 color vision test, and central neurocognitive impairment by a battery of six neuropsychological tests investigating the characteristic alterations of chronic intoxication: memory, visuospatial organization, executive function, dexterity, psychomotor speed, and concentration. A further field investigation of the 21 garages concerned was conducted to describe the usual conditions of exposure.

Results

Comparison of the means between groups of the results of all the tests was more in favor of alterations in the sample of the unexposed employees than in that of the mechanics, except for the dexterity test with a significant difference. Two painter coaches had at least three positive neuropsychological tests, while there were five of the non-exposed employees, but the Lanthony test of these two coachbuilders was normal, which meant the lack of a relationship with a toxic effect of the solvents, in the exposed sample.

Conclusion

This study does not support the hypothesis that repeated exposure to low doses of organic solvents over decadal periods may have a neurotoxic impact, in any case at the usual level of exposure of garage mechanics. Although the power of this study is statistically low (71%), its methodology, based on a non-invasive investigation of effect markers, and reproducible to larger samples, makes it interesting.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Solvants, Exposition professionnelle, Toxicité, Encéphalopathies

Keywords : Solvents, Occupational exposure, Toxicity, Brain diseases


Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 80 - N° 2

P. 81-92 - avril 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Editorial board
| Article suivant Article suivant
  • Paillettes leurres électromagnétiques et exposition aux fibres de verre au sein d’une base aéronavale
  • G. Anoma, S. Danet, J.-F. Ferrand

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.