Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Tumeurs germinales du testicule : caractéristiques histopathologiques et moléculaires - 08/04/19

Testicular germ cell tumors: Histopathological and molecular features

Doi : 10.1016/j.bulcan.2019.02.004 
Morgan Tourne 1, Camelia Radulescu 1, Yves Allory 1, 2,
1 Hôpital Foch, service d’anatomie et cytologie pathologiques, 40, rue Worth, 92150 Suresnes, France 
2 Institut Curie, service de pathologie, 35, rue Dailly, 92240 Saint Cloud, France 

Yves Allory, hôpital Foch, service d’anatomie et cytologie pathologiques, 40, rue Worth, 92150 Suresnes, France.hôpital Foch, service d’anatomie et cytologie pathologiques40, rue WorthSuresnes92150France

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 14
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

En 2016, la classification OMS des tumeurs germinales du testicule a été revue en tenant compte de leur tumorigenèse et de leurs caractéristiques moléculaires. Cette restructuration a abouti à une division en deux groupes majeurs avec, d’une part, les tumeurs germinales de type prépubertaire, non dérivées de lésions de néoplasie germinale in situ (NGIS) et, d’autre part, les tumeurs germinales de type post-pubertaire, dérivées de lésions de NGIS, telles qu’elles surviennent chez les hommes jeunes (séminome et tumeurs non séminomateuses – carcinome embryonnaire, tumeurs vitellines, tératome et choriocarcinome principalement). Le terme de néoplasie germinale in situ est désormais accepté de façon consensuelle comme terminologie de lésion précurseur. Dans cette nouvelle classification, le terme de « séminome spermatocytaire » disparaît au profit de la « tumeur spermatocytaire », reclassée parmi les tumeurs non dérivées de lésions de NGIS. Ce changement de nomenclature a pour objectif principal de refléter le caractère habituellement non agressif de cette entité et d’éviter toute confusion avec le séminome classique. Le spectre des tumeurs trophoblastiques s’élargit avec la description de nouvelles entités rares comme la tumeur trophoblastique kystique, la tumeur trophoblastique du site placentaire et la tumeur trophoblastique épithélioïde. Cette revue de la littérature a pour objectif de fournir une mise au point sur les tumeurs germinales du testicule en insistant sur les nouvelles données immunohistochimiques et moléculaires à l’origine de la restructuration de la classification. La stadification TNM est présentée suivant l’actualisation AJCC 8e édition 2017.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

In 2016, the WHO classification of testicular germ cell tumors was revised considering advances in the understanding of their tumorigenesis and molecular features. This restructuring led to a division into two major groups with, on one hand, prepubertal-type tumors, not derived from germ cell neoplasia in situ (GCNIS), and on the other hand, postpubertal-type tumors, GCNIS-derived, which occur in youg men (seminoma and non seminomatous germ cell tumors – embryonal carcinoma, yolk sac tumor, teratoma and choriocarcinoma essentially). The term germ cell neoplasia in situ is consensually accepted as a new terminology for the precursor lesion. In this new classification, the term “spermatocytic seminoma” is replaced by “spermatocytic tumor”, reclassified among non-GCNIS-derived tumors. The purpose of this change of nomenclature is to reflect the usually non-aggressive behaviour of this tumor and to avoid any confusion with usual seminoma. The spectrum of trophoblastic tumors continues to expand with the description of new rare entities such as the cystic trophoblastic tumor, the placental site trophoblastic tumor and the epithelioid trophoblastic tumor. This review aims to provide a focus on testicular germ cell tumors highlighting the new immunohistochemical and molecular features responsible for the restructuring of classification. The TNM staging is presented according to the AJCC 8th edition 2017 update.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Tumeurs testiculaires, Tumeurs germinales, Néoplasie germinale in situ, Classification OMS 2016, Pathologie moléculaire

Keywords : Testicular tumors, Germ cell tumor, Germ cell neoplasia in situ, WHO 2016 classification, Molecular pathology


Plan


© 2019  Société Française du Cancer. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 106 - N° 4

P. 328-341 - avril 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Relecture systématique des bilans radiologiques extérieurs de diagnostic du cancer du sein : une valeur ajoutée
  • Juliette Boudier, Guillaume Oldrini, Philippe Henrot, Julia Salleron, Anne Lesur
| Article suivant Article suivant
  • Analogues de la LH-RH dans le traitement hormonal adjuvant dans les cancers du sein localisés de la femme pré-ménopausée : la fin d’une controverse pour de nouvelles recommandations ?
  • Elisabeth Daguenet, Omar Jmour, Alexis Vallard, Jean-Baptiste Guy, Jean-Philippe Jacquin, Benoîte Méry, Nicolas Magné

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.