Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Variants des carcinomes épidermoïdes dans les voies aérodigestives supérieures (VADS), implications pour le diagnostic et la prise en charge, selon les référentiels du REFCOR - 08/04/19

Diagnostic and treatment pitfalls and guidelines for variants of squamous cell carcinomas of the head and neck: on behalf of the REFCOR

Doi : 10.1016/j.bulcan.2019.01.015 
Juliette Thariat 1, 2, 3, , Muriel Hourseau 4, Anne-Catherine Baglin 5, Laurence Digue 6, Noémie Vulquin 7, Cécile Badoual 8, Bertrand Baujat 9, Francois Janot 10, Francois-Régis Ferrand 11, Beatrix Barry 12
1 Centre François-Baclesse/Archade, département de radiothérapie-oncologie, 3, avenue General-Harris, 14000 Caen, France 
2 Laboratoire de physique corpusculaire IN2P3/ENSICAEN - UMR6534, 14000 Caen, France 
3 Unicaen - Normandie université, 14000 Caen, France 
4 Hôpital Bichat, département d’anatamo-pathologie, 46, rue Henri-Huchard, 75018 Paris, France 
5 AP–HP, université Paris Diderot, hôpital Lariboisière, département d’anatamo-pathologie, 2, rue Ambroise-Paré, 75475 Paris cedex 10, France 
6 Réseau de Cancérologie d’Aquitaine, CHU de Bordeaux, département d’oncologie médicale, 33076 Bordeaux, France 
7 Centre Georges-François-Leclerc Center, département de radiothérapie, Dijon, France 
8 HEGP, department of pathology, 20 rue Leblanc, 75015 Paris, France 
9 CHU Tenon, department of head and neck surgery, 4 rue de la Chine, 75020 Paris, France 
10 Institute Gustave-Roussy, département de cancérologie cervico-faciale-cancer ORL, 114, rue Edouard-Vaillant, 94800 Villejuif, France 
11 Hôpital Begin, département d’oncologie médicale, 69, avenue de Paris, 94160 Saint-Mandé, France 
12 Hôpital Bichat, département d’oto-rhino-laryngologie (ORL) et chirurgie cervico-faciale, 46 rue Henri-Huchard, 75018 Paris, France 

Juliette Thariat, Centre François-Baclesse/Archade, département de radiothérapie-oncologie, 3, avenue General-Harris, 14000 Caen, France.Centre François-Baclesse/Archade, département de radiothérapie-oncologie3, avenue General-HarrisCaen14000France

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 9
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Parmi les 20 000 nouveaux cas de cancers ORL, tête et cou et des voies aérodigestives (VADS) en France, les carcinomes épidermoïdes des VADS représentent environ 90 % des cas. Parmi ceux-ci, les variants des carcinomes épidermoïdes dits conventionnels représentent entre 5 % et 10 % des cas. Un recensement précis est difficile car ils ne sont pas actuellement colligés de façon systématique. L’anamnèse et le terrain sont rarement différents de ceux des carcinomes épidermoïdes conventionnels. Ces variants des carcinomes épidermoïdes peuvent pourtant être sujets à des erreurs diagnostiques, voire à des erreurs thérapeutiques, du fait de confusions avec des sarcomes, des tumeurs glandulaires, voire des tumeurs bénignes. Certaines précautions d’analyse (par biopsies profondes par exemple) doivent être connues pour ne pas omettre leur composante la plus agressive en cas de tumeurs avec contingents variés. L’immunohistochimie et certaines analyses moléculaires spécialisées peuvent, de plus, aider au diagnostic. Une relecture diagnostique paraît indispensable pour certains de ces variants. Par ailleurs, certains variants sont radiorésistants et à l’inverse, d’autres radiosensibles. Dans les autres cas, des compléments d’analyses moléculaires peuvent redresser certaines erreurs diagnostiques et permettre des traitements adéquats. Une actualisation des référentiels REFCOR 2008 a été réalisée au vu de la littérature internationale et de la nouvelle classification OMS/IARC (Organisation mondiale de la santé/International agency for research on cancer) 2017 pour les sept principaux variants de carcinomes épidermoïdes des VADS, les carcinomes verruqueux, acantholytiques (ou adénoïdes), basaloïdes, papillaires, à cellules fusiformes (improprement nommés sarcomatoïdes, adénosquameux et lymphoépithéliaux). Les éléments diagnostiques et thérapeutiques différenciants y sont rapportés.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Among the 20,000 new cases of head and neck neoplasms in France each year, squamous cell carcinomas (HNSCC) represent about 90 % of the cases. Among these, variants of conventional squamous cell carcinomas represent between 5% and 10% of cases. Patient history and risk factors are often similar from those of conventional HSNCC. Variants may, however, be misdiagnosed, which can lead to therapeutic mismanagement due to confusion with sarcomas, glandular tumors or even benign tumors. Diagnostic workup needs to be more cautionary or to include additional exams not to omit their most aggressive component in the case of composite tumors or to under stage the tumor. Immunohistochemistry and specific molecular analyses may be required for proper diagnosis. Central pathological review may also be essential for some of these variants. In addition, some variants are radioresistant and, conversely, others are radiosensitive. An update of the REFCOR 2008 standards was carried out in the light of the international literature and the 2017 WHO/IARC classification for the seven main variants of HNSCC, verrucous, acantholytic (to be named adenoid carcinomas), basaloid, papillary, spindle cell (incorrectly named sarcomatoid), adenosquamous and lymphoepithelial carcinomas.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Voies aérodigestives supérieures, Cancer/carcinome, Épidermoïde, Variant, Verruqueux, Acantholytique/adénoïde, Basaloïde, Papillaire, À cellules fusiformes/sarcomatoïde, Adénosquameux, Lymphoépithélial

Keywords : Head and neck cancer, Squamous cell carcinoma, HNSCC, Variant, Verrucous, Acantholytic, Adenoid carcinoma, Basaloid, Papillary, Spindle cell, Sarcomatoid, Adenosquamous, Lymphoepithelial


Plan


© 2019  Société Française du Cancer. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 106 - N° 4

P. 395-403 - avril 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évolution du cadre réglementaire de la recherche clinique
  • Marie Vanseymortier, Julien Thery, Nicolas Penel

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.