Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

The mucous cyst, a rare and delayed complication after rhinoplasty - 09/04/19

Le kyste mucoïde, une complication rare et tardive après rhinoplastie

Doi : 10.1016/j.anplas.2018.09.002 
M. Atanasiu a, A. Paré a, b, J.D. Kun-Darbois c, D. Goga a, b, B. Croisé a,
a Department of maxillofacial and facial plastic surgery, Trousseau hospital, 37000 Tours, France 
b University of François-Rabelais, school of medicine, 37000 Tours, France 
c Department of maxillofacial surgery, hospital of Angers, university of Angers, 49100 Angers, France 

Corresponding author. Maxillofacial surgery, CHU Trousseau, avenue de la République, 37170 Chambray-lès-tours, France.Maxillofacial surgery, CHU Trousseauavenue de la RépubliqueChambray-lès-tours37170France

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 4
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Summary

Introduction

Rhinoplasty is frequently performed worldwide, and patients and surgeons both expect good cosmetic results without any deformity recurrence. We report a rare case of mucous cyst occurred after post-traumatic rhinoseptoplasty.

Observation

A 27-year old woman presented a median mass of the nose root 7 years after prior rhinoseptoplasty. Investigations showed a subcutaneous lesion of 10.5×24.5mm. The surgery consisted on an external rhinoplasty allowing cyst removal, bilateral osteotomies and reconstruction of the nasal dorsum by deep temporal fascia graft. Histological examination confirmed the diagnosis of begnin mucous cyst. No recurrence was observed at 1-year follow-up.

Discussion

Mucous cyst post rhinoplasty is rare and is probably due to accidental mucosal material implantation into the subcutaneous plane during rhinoplasty. This complication can be avoided by adequate infiltration and hydrodissection, careful dissection, and avoidance of unnecessary trauma during osteotomies.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Introduction

La rhinoplastie est une chirurgie fréquemment réalisée dans le monde. Patients et chirurgiens en attendent un résultat esthétique sans séquelles. Nous reportons le cas rare d’un kyste mucoïde survenu après une rhinoseptoplastie post traumatique.

Observation

Une femme de 27 ans a présenté une masse médiane du dorsum nasal 7 ans après une rhinoseptoplastie préalable. L’imagerie a montré une lésion sous-cutanée de 10,5mm×24,5mm. La chirurgie a consisté en une rhinoplastie par voie externe permettant l’exérèse complète du kyste, des ostéotomies bilatérales et une reconstruction du dorsum nasal par une greffe de fascia temporal profond. L’analyse histologique a confirmé le diagnostic de kyste mucoïde bénin. Aucun signe de récidive n’a été observé après 1 an de suivi.

Discussion

Le kyste mucoïde post rhinoplastie est rare et probablement dû à l’implantation accidentelle de matériel muqueux dans le plan sous-cutané lors de la rhinoplastie. Cette complication peut être évitée par une infiltration adéquate et une hydrodissection, une dissection soigneuse et par l’absence de traumatisme inutile lors des ostéotomies.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Mucous cyst, Rhinoplasty, Nasal reconstruction, Deep fascia temporalis, Plastic surgery, Graft

Mots clés : Kyste mucoïde, Rhinoplastie, Reconstruction nasal, Fascia temporal profond, Chirurgie plastique, Greffe


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 64 - N° 2

P. 204-207 - avril 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Prélever un SIEP à la place d’un DIEP en reconstruction mammaire : note technique
  • Q. Bettex, C. Jaloux, M. Abellan Lopez, D. Casanova, B. Bertrand, C. Philandrianos
| Article suivant Article suivant
  • Traitement des nécroses du tendon d’Achille sans reconstruction tendineuse : à propos de quatre cas
  • C. Monnerie, D. Le Nen, W. Hu, H. Letissier, N. Kerfant

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.