Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Atteintes rénales après greffe de cellules souches hématopoiétiques - 09/04/19

[18-065-L-10]  - Doi : 10.1016/S1762-0945(19)86772-4 
I. Abboud a, , O. Le Goff a, E. Pillebout a, D. Nochy b
a Service de néphrologie et transplantation rénale, Hôpital Saint-Louis, 1, avenue Claude-Vellefaux, 75010 Paris, France 
b Service d'anatomopathologie. Hôpital européen Georges-Pompidou, 20, rue Leblanc, 75908 Paris cedex 15 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 12
Iconographies 6
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

La greffe de cellules souches hématopoïétiques (CSH) est le traitement de choix de plusieurs pathologies hématologiques, notamment malignes. Les complications potentielles de cette modalité thérapeutique comprennent une dysfonction rénale précoce et tardive. La dysfonction rénale précoce, généralement réversible, est le plus souvent due à une nécrose tubulaire aiguë (syndrome de lyse tumorale, toxicité de l'infusion de moelle osseuse, sepsis, médicaments néphrotoxiques), une maladie veino-occlusive hépatique ou une microangiopathie thrombotique (MAT). La dysfonction rénale chronique est souvent multifactorielle, secondaire essentiellement à la toxicité endothéliale du conditionnement et à la toxicité des inhibiteurs de la calcineurine. Les lésions histologiques rénales ressemblent à celles de la MAT. De rares cas de syndromes néphrotiques ont été rapportés après une greffe de CSH, notamment sous forme de glomérulonéphrite extramembraneuse, souvent associée à une maladie chronique du greffon contre l'hôte. Il existe également des atteintes rénales d'origine virale comme la néphropathie au virus BK. Les moyens thérapeutiques d'une dysfonction rénale après une greffe de CSH sont limités mais la greffe rénale est toujours possible en cas d'insuffisance rénale terminale.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Insuffisance rénale aiguë, Insuffisance rénale chronique, Greffe de cellules souches hématopoïétiques, Microangiopathie thrombotique, Inhibiteur de la calcineurine, Réaction du greffon contre l'hôte


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Transplantation combinée rein-foie
  • A. Seidowsky, D. Samuel, A. Durrbach
| Article suivant Article suivant
  • Double greffe : rein-coeur
  • E. Vermes, K. Dahan, P. Grimbert

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.