Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Deuxième ligne thérapeutique des cancers de vessie avancés : une place réelle pour la vinflunine - 12/04/19

Care of advanced or metastatic bladder cancer in second line: A specific place for vinflunine

Doi : 10.1016/j.bulcan.2019.02.007 
Nadine Houédé 1, , Gérard Milano 2
1 Montpellier university, centre hospitalier universitaire Carremeau Nîmes, place du Pr Robert-Debré, 30029 Nîmes, France 
2 Centre Antoine-Lacassagne, 06200 Nice, France 

Nadine Houédé, Montpellier university, centre hospitalier universitaire Carremeau Nîmes, place du Pr Robert-Debré, 30029 Nimes, France.Montpellier university, centre hospitalier universitaire Carremeau Nîmesplace du Pr Robert-DebréNimes30029France
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le vendredi 12 avril 2019
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

Les carcinomes urothéliaux d’origine vésicale sont des tumeurs particulièrement agressives avec un fort potentiel métastatique. Leur pronostic a très peu évolué sur les trente dernières années, avec une espérance de vie inférieure à deux ans en situation avancée ou métastatique. Même si l’arrivée de l’immunothérapie a modifié cette évolution, elle se montre efficace pour 30 % des patients, sans que l’on ait à ce jour les outils précis nous permettant de définir les patients potentiellement répondeurs. La vinflunine est un vinca-alcaloïde développé principalement en deuxième ligne de traitement post-sel de platine. C’est à ce jour la seule molécule dont les essais ont été conduits jusqu’à la phase III et qui a prouvé son efficacité pour des patients en bon état général. À ce jour, elle n’est plus inscrite sur la liste des médicaments facturables en sus des prestations d’hospitalisation, pénalisant sa prescription. Cet article de synthèse argumente objectivement, à la lumière des résultats des essais de phase III incluant l’immunothérapie, la demande justifiée des cliniciens et des patients pour un meilleur accès à la molécule.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Urothelial carcinoma of the bladder are rare but aggressive tumors with a high metastatic potential. The prognosis of these tumors has not drastically changed over the past 30 years, with an overall survival of less than two years in advanced or metastatic situations. Even though immune checkpoints inhibitors have changed this picture, it is beneficial for less than 30% of patients and there is no reliable biomarkers to identify this specific population of responders. Vinflunine is a vinca-alkaloid that was specifically developed as second line treatment post-platinum. As of today, it is the sole anticancer agent for which clinical trials have been pushed to phase III and that was approved for patients in good conditions. Unfortunately, it has been withdrawn from the list of reimbursed drugs, which impairs its prescription. Based on the results of phase III clinical trials with immunotherapies, this review provides the reader with argumentations in favor of patients’ and clinicians’ request to reimburse vinflunine for the treatment of advanced or metastatic urothelial carcinoma of the bladder.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cancer de vessie, Métastase, Traitement de deuxième ligne, Vinflunine

Keywords : Bladder cancer, Metastases, Second line treatment, Vinflunine


Plan


© 2019  Société Française du Cancer. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.