Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Anesthésie-réanimation en transplantation hépatique - 12/04/19

Anesthesia for liver transplantation

Doi : 10.1016/j.pratan.2019.02.008 
Emmanuel Weiss a, , b, c , Aymeric Restoux a, Catherine Paugam-Burtz a, b, c
a Département d’anesthésie-réanimation, hôpital Beaujon, hôpitaux universitaires Paris Nord Val-de-Seine, AP–HP, 92110 Clinchy, France 
b Inserm UMR_S1149, 75018 Paris, France 
c Faculté de médecine, Paris VII Denis Diderot, 75018 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 9
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La transplantation hépatique est le traitement des insuffisances hépatiques terminales chroniques ou aiguës ainsi que de certains cancers. Les greffons sont attribués à partir d’une liste nationale des receveurs. Le rang du patient sur la liste dépend de la sévérité de la pathologie hépatique sous-jacente. Celle-ci est estimée grâce au score MELD. En préopératoire, l’évaluation du retentissement systémique de l’hépatopathie (cardiaque, pulmonaire, rénal, nutritionnel, …) est primordiale. En peropératoire, l’utilisation d’un monitorage du débit cardiaque se justifie par l’importance du risque d’instabilité hémodynamique. Les halogénés peuvent être utilisés en dehors des hépatites fulminantes où l’utilisation de propofol est préférée (effets neuroprotecteurs). Même au cours des cirrhoses avancées, la balance hémostatique peut être préservée et les tests biologiques d’hémostase usuels reflètent mal le risque hémorragique et les besoins transfusionnels. Dans ce contexte, l’utilisation du thromboélastogramme semble intéressante. En postopératoire, les complications précoces (cardiovasculaires, infectieuses, dysfonction du greffon, …) restent fréquentes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Liver transplantation is the treatment of end-stage chronic liver disease, acute liver failure and of some cancers. Liver allocation policy is based on the severity of the underlying disease, which is evaluated by the MELD score. Before surgery, the evaluation of the systemic impact of the liver disease (cardiac, pulmonary, renal, renal, nutritional, etc.) is critical. Intraoperatively, cardiac output monitoring is justified by the risk of haemodynamic instability. Apart from fulminant hepatitis where the use of propofol is preferred due to its neuroprotective effects, halogenates can be used for anaesthesia. Even in patients with severe cirrhosis, haemostasis may remain balanced and routine biological coagulation tests do not adequately reflect haemorrhagic risk and transfusion requirements. In this setting, it is appropriate to use the thromboelastogram. During the postoperative period, early complications (cardiovascular, infections, graft dysfunction, renal failure etc.) are frequent and deserve a prompt treatment.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Transplantation hépatique, Anesthésie-réanimation, Périopératoire, Cirrhose

Keywords : Liver transplantation, Anaesthesia, Cirrhosis


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 23 - N° 2

P. 56-64 - avril 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • By-pass de la SSPI pour la chirurgie sous ALR — Qui est éligible ?
  • Claude Ecoffey
| Article suivant Article suivant
  • Arrêt cardiaque maternel
  • Catherine Fischer

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.