Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Théories de l’intelligence : concepts et évaluations du haut potentiel - 13/04/19

Theories of intelligence: Conceptions and measures of giftedness

Doi : 10.1016/j.neurenf.2019.02.002 
M. Pereira Da Costa
 Laboratoire LaPEA, université Paris Descartes, institut de psychologie, 71, avenue Vaillant, 92100 Boulogne-Billancourt, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Bien que des tentatives de description des EHP existent, la grande hétérogénéité de cette population rend presque impossible l’élaboration d’une liste de caractéristiques dont il serait scientifiquement démontré qu’elles sont communes à tous les enfants à haut potentiel. En France, l’identification des enfants à haut potentiel (EHP) est souvent réalisée dans un contexte de problématiques scolaires, notamment celle de l’adéquation entre les résultats observés et le potentiel de l’enfant. Il est donc important d’évaluer ce dernier en mesurant les processus cognitifs considérés comme nécessaires à la réussite scolaire. Le repérage de ces enfants passe dès lors par le calcul d’un score obtenu à un test d’efficience intellectuelle. Pourtant la définition de l’intelligence, donc des contenus et des méthodes pour la mesurer, a varié selon les époques et les auteurs. Cet article revient sur la diversité des théories de l’intelligence et des outils qui leur sont attachés. Il insiste également sur l’évolution de leurs contenus et de leur structure en fonction du développement des connaissances scientifiques. Les échelles de Wechsler en sont un très bon exemple. En France, si le seuil d’un QI supérieur ou égal à environ 130 fait l’objet d’un consensus pour l’identification des EHP intellectuels, l’importante variabilité inter et intra individuelle observée dans les profils de scores amène à s’interroger sur l’information qu’apporterait un score unique tel que le QI.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Although attempts to describe HPCs exist, the large heterogeneity of this population makes it almost impossible to develop a list of characteristics that would be scientifically proven to be common to all high-potential children. In France, the identification of gifted children is often carried out in a context of school difficulties, including the adequacy between the observed results and the potential of the child. It is therefore important to evaluate the potential by measuring the cognitive abilities considered necessary for academic success. The identification of these children then needs the calculation of a score obtained in an intellectual efficiency test. Yet the definition of the intelligence, therefore the contents and the methods to measure it, varied according to the times and the authors. This article reviews the diversity of theories of intelligence and the tools attached to them. It also insists on the evolution of their contents and their structure according to the development of scientific knowledge. The Wechsler scales are a very good example. In France, if the threshold of an IQ greater than or equal to 130 is the subject of a consensus for the identification of intellectual gifted children, the large inter and intra differences observed in the individual scores profiles leads to ask about the information that would come from a single score such as IQ.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Haut potentiel, Intelligence, Variabilité individuelle, Tests

Keywords : Giftedness, Intelligence, Individual differences, Tests


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 67 - N° 3

P. 152-157 - mai 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Caractéristiques développementales de l’enfant à « hautes potentialités » et compréhension de trajectoires vers la dépression à l’âge scolaire en primaire et au collège
  • L. Vaivre-Douret
| Article suivant Article suivant
  • Le « Light Painting ». Écriture de lumière et conversion du regard. Une nouvelle médiation dans la prise en charge des addictions à l’adolescence
  • V. De Benedetti, G. Shadili, A. Morel, Y. Loisel, C. Leculée, A.-M. Smith-DiBasio, M. Corcos

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.