Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Prise en charge des abcès tubo-ovariens (ATO) et des formes compliquées d’infections génitales hautes. RPC infections génitales hautes CNGOF et SPILF - 14/04/19

Management of tubo-ovarian abscesses and complicated pelvic inflammatory disease: CNGOF and SPILF Pelvic Inflammatory Diseases Guidelines

Doi : 10.1016/j.gofs.2019.03.011 
O. Graesslin a, , R. Verdon b, E. Raimond a, M. Koskas c, O. Garbin d
a Service de gynécologie-obstétrique, institut Mère–Enfant Alix-de-Champagne, CHU, 45, rue Cognacq-Jay, 51092 Reims cedex, France 
b Service de maladies infectieuses et tropicales, CHRU de Caen, 14000 Caen, France 
c Service de gynécologie-obstétrique, hôpital Bichat–Claude-Bernard, AP–HP, 46, rue Henri-Huchard, 75877 Paris, France 
d Service de gynécologie, CMCO, pôle de gynécologie des hôpitaux universitaires de Strasbourg, 19, rue Louis-Pasteur, 67300 Schiltigheim, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le dimanche 14 avril 2019
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

Un abcès tubo-ovarien (ATO) doit être suspecté dans un contexte d’infection génitale haute (IGH) en cas de symptomatologie douloureuse sévère associée à la présence de signes généraux et la palpation d’une masse annexielle au toucher vaginal (TV). L’imagerie permet le plus souvent un diagnostic rapide, par l’échographie ou le scanner, ce dernier étant irradiant mais permettant également d’envisager les diagnostics différentiels (pathologie digestive ou urinaire) en cas de syndrome douloureux pelvien. L’IRM, examen non irradiant, chaque fois qu’elle est réalisable, apporte des informations pertinentes, plus performantes, orientant rapidement le diagnostic. Le diagnostic d’abcès tubo-ovarien doit conduire à l’hospitalisation de la patiente, à la réalisation de prélèvements à visée bactériologique, à la mise en route d’une antibiothérapie probabiliste associée au drainage de la collection purulente. Dans les formes septiques sévères (péritonite généralisée, choc septique), la chirurgie (cœlioscopie ou laparotomie) garde toute sa place. Dans les autres situations, la ponction transvaginale échoguidée en l’absence de troubles majeurs de l’hémostase ou de sepsis sévère, est une alternative moins morbide que la chirurgie et permet d’obtenir des taux élevés de guérison. Elle bénéficie aujourd’hui d’une évaluation satisfaisante dans la littérature et s’inscrit dans une logique de désescalade thérapeutique. Des essais randomisés évaluant le drainage cœlioscopique versus le drainage radiologique devraient permettre de répondre, dans les années qui viennent, aux questions restant encore en suspens (impact sur les algies pelviennes chroniques, la fertilité). Les recommandations pour la prise en charge des ATO éditées en 2012 par le CNGOF restent d’actualité, légitimant la place du drainage radiologique associé à l’antibiothérapie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

A tubo-ovarian abscess (ATO) should be suspected in a context of pelvic inflammatory disease (PID) in case of severe pain associated with the presence of general signs and palpation of an adnexal mass at pelvic examination. Imaging allows most often a rapid diagnosis, by ultrasound or CT, the latter being irradiant but also allowing to consider the differential diagnoses (digestive or urinary diseases) in case of pelvic pain. MRI, non-irradiating examination, whenever it is feasible, provides relevant information, more efficient, guiding quickly the diagnosis. The diagnosis of tubo-ovarian abscess should lead to the hospitalization of the patient, the collection of bacteriological samples, the initiation of a probabilistic antibiotherapy associated with drainage of the purulent collection. In severe septic forms (generalized peritonitis, septic shock), surgery (laparoscopy or laparotomy) keeps its place. In other situations, ultrasound-guided trans-vaginal puncture in the absence of major hemostasis disorders or severe sepsis is a less morbid alternative to surgery and provides high rates of cure. Today, ultrasound-guided trans-vaginal puncture has been satisfactory evaluated in the literature and is part of a logic of therapeutic de-escalation. Randomized trials evaluating laparoscopic drainage versus radiological drainage should be able to answer, in the coming years, questions that are still outstanding (impact on chronic pelvic pain, fertility). The recommendations for the management of ATO published in 2012 by the CNGOF remain valid, legitimizing the place of radiological drainage associated with antibiotic therapy.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Abcès tubo-ovariens, Traitement, Antibiothérapie, Drainage, Cœlioscopie, Ponction transvaginale échoguidée

Keywords : Tubo-ovarian abscess, Treatment, Antibiotherapy, Drainage, Laparoscopy, Ultrasound-guided trans-vaginal puncture


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.