Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Assessing the benefit of the 72-hour antibiotic therapy reassessment documentation - 14/04/19

Évaluation de l’intérêt de la traçabilité de la réévaluation de l’antibiothérapie à 72 heures

Doi : 10.1016/j.medmal.2018.10.002 
V. Pérut a, b, , R. Gauzit a, c, S. Kernéis a, c, d, E. Canouï a, c, d, F.X. Chedhomme a, e, R. Batista a, e, O. Conort a, e, S. Bouam a, f, J. Raymond a, g, J. Loubinoux a, g, A. Chevallier a, e, D. Salmon-Ceron a, d, h
a Commission médicale des anti-infectieux (COMAI) des hôpitaux universitaires Paris centre, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, 75014 Paris, France 
b Service de santé publique, unité de gestion des risques et qualité, hôpitaux universitaires Paris centre, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, 75014 Paris, France 
c Équipe mobile d’infectiologie, hôpitaux universitaires Paris centre, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, 75014 Paris, France 
d Faculté de médecine, université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité, Paris, France 
e Service de pharmacie des hôpitaux universitaires Paris centre, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, 75014 Paris, France 
f Unité d’information médicale, hôpitaux universitaires Paris centre, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, 75014 Paris, France 
g Service de bactériologie, hôpitaux universitaires Paris centre, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, 75014 Paris, France 
h Service de maladies infectieuses, hôpitaux universitaires Paris centre, Assistance Publique–Hôpitaux de Paris, 75014 Paris, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Highlights

The 2011–2016 French national antibiotic plan recommends reassessing antibiotic prescriptions at 48–72 hours.
In our teaching hospital, the antibiotic therapy reassessment at 72 hours was clearly documented in only 39% of medical records. Microbiologically documented antibiotic therapies with a clear documentation of the reassessment at 72 hours were more often associated with de-escalation (62% vs. 30%, P=0.025).
The planned treatment duration was documented in 55% of medical records. When no microbiological documentation was available, the prescription of a planned treatment duration was more often associated with compliance with local or national guidelines (90% vs. 59%, P=0.018).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objectives

To assess the documentation of the 72-hour antibiotic therapy reassessment in medical records.

Methods

One-day prevalence evaluation of curative antibiotic therapies72hours. The documentation of the reassessment was defined according to three criteria: (1) “clear” documentation (clinical or microbiological comment associated with a comment on the need to adjust the antibiotic therapy or on the lack of need); (2) “tacit” documentation (only based on a clinical or microbiological comment); (3) no documentation.

Results

We assessed 114 antibiotic therapies in 26 hospital departments. A clear reassessment at 72hours was observed in only 45 (39%) records and 31 (27%) records had no reassessment. The planned duration of treatment was written in 63 (55%) records. At 72hours, among the 71 antibiotic therapies with a microbiological documentation, 69 (97%) were active and 44 (62%) had a narrow spectrum. Among the 48 antibiotic therapies with a broad spectrum on day 1, only 21 (44%) benefited from a de-escalation at 72hours. A clearly recorded reassessment at 72hours was associated with de-escalation (P=0.025) and the prescription of a planned duration of treatment was associated with antibiotic therapy compliance with local or national guidelines (P=0.018).

Conclusion

Although reassessment was observed in 73% of records, it was correctly recorded at 72hours in only 39% of cases. The documentation of the reassessment and the prescription of a planned duration were associated with a better quality of antibiotic prescription (de-escalation, compliance with guidelines) and are relevant indicators for monitoring the proper use of antibiotics.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectifs

Évaluer la traçabilité de la réévaluation de l’antibiothérapie à 72h dans le dossier médical.

Méthode

Évaluation un jour donné des antibiothérapies curatives72h. La traçabilité de la réévaluation a été définie selon trois critères : (1) traçabilité « explicite » (commentaire clinique ou microbiologique et commentaire sur la nécessité ou non d’adapter l’antibiothérapie) ; (2) traçabilité « implicite » (commentaire uniquement clinique ou microbiologique) ; (3) absence de traçabilité.

Résultats

Évaluation de 114 antibiothérapies dans 26 unités de soins. Seuls 45 (39 %) dossiers comportaient une réévaluation explicite à 72h et 31 (27 %) ne comportaient aucune réévaluation. La durée prévisionnelle de traitement était notée dans 63 (55 %) dossiers. À 72h, sur les 71 antibiothérapies avec documentation microbiologique, 69 (97 %) étaient actives et 44 (62 %) avaient un spectre étroit. Parmi les 48 antibiothérapies avec un spectre élargi à J1, seules 21 (44 %) ont bénéficié d’une désescalade à 72h. Une réévaluation explicitement tracée à 72h était associée à une désescalade (p=0,025) et la prescription de la durée prévisionnelle de traitement était associée à une antibiothérapie conforme aux recommandations locales ou nationales (p=0,018).

Conclusion

Bien qu’une réévaluation ait été notée dans 73 % des dossiers, celle-ci était correctement tracée à 72h dans seulement 39 % des cas. La traçabilité de la réévaluation et la prescription de la durée prévisionnelle de traitement étaient associées à une meilleure qualité de la prescription (désescalade, adéquation avec les recommandations) et constituent des indicateurs pertinents du suivi du bon usage des antibiotiques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Antibiotic therapy, De-escalation, Reassessment

Mots clés : Antibiothérapie, Désescalade, Réévaluation


Plan


 Parts of these findings have been presented as a poster and an oral presentation at the 35th RICAI in Paris, December 2015.


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 49 - N° 3

P. 187-193 - mai 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Meningococcal C vaccine coverage in France in infants, children, and adolescents
  • J. Gaudelus, R. Cohen, B. Leboucher, J.P. Stahl, F. Denis, P. Pujol, L. Longfier, A. Martinot
| Article suivant Article suivant
  • PRISM study: Comparison of a nystatin-neomycin-polymyxin B combination with miconazole for the empirical treatment of infectious vaginitis
  • J.M. Bohbot, A. Goubard, F. Aubin, Y. Mas, E. Coatantiec, N. Lucas, F. Verrière

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.