Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Cancer du nasopharynx (cavum) - 01/01/99

[20-590-A-10]
Jean Bourhis : Médecin
Service de radiothérapie et UPRES no 2710 
Guy Schwaab : Chef de service, service de chirurgie cervicofaciale
Institut Gustave-Roussy (IGR), rue Camille-Desmoulins, 94805 Villejuif cedex France
fr

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 14
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0
Article archivé , publié initialement dans le traité EMC Oto-rhino-laryngologie
et remplacé par un autre article plus récent: cliquez ici pour y accéder

Résumé

Les tumeurs malignes du nasopharynx (cavum, ou rhinopharynx) sont surtout représentées par le cancer du nasopharynx (nasopharyngal carcinoma : NPC), d'origine épithéliale, dont la forme histoclinique la plus fréquente est l'UCNT de type nasopharyngé (undifferentiated carcinoma of nasopharyngeal type : UCNT). L'UCNT diffère des autres carcinomes épidermoïdes de la tête et du cou par son histologie indifférenciée caractéristique, son épidémiologie sans rapport avec l'alcool et le tabac et sa relation constante avec le virus d'Epstein-Barr (EBV). Sa distribution est endémique dans certaines régions du monde (Asie du Sud-Est, bassin méditerranéen), et son étiologie multifactorielle implique des facteurs génétiques, viraux (EBV) et environnementaux (aliments fumés, nitrosamines). Ce cancer présente un taux élevé de métastases ganglionnaires, et surtout viscérales, qui explique une partie des échecs thérapeutiques malgré une radiosensibilité marquée permettant d'obtenir un taux de contrôle locorégional de la maladie relativement élevé. La radiothérapie reste le principal traitement des UCNT, et les progrès récents permettent maintenant d'envisager une meilleure probabilité de contrôle tumoral tout en limitant la morbidité (radiothérapie de conformation et modulation d'intensité). Parmi les patients présentant une maladie localement évoluée, la chimiothérapie néoadjuvante ou concomitante à la radiothérapie a permis d'augmenter la survie sans récidive dans plusieurs essais randomisés récents.

Plan

fr

© 1999  Elsevier, Paris. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article suivant Article suivant
  • Développement de l'oreille externe
  • Jean-Baptiste Charrier, Martin Catala, Eréa-Noël Garabédian

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.