Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Prévalence de la leucémie myéloïde chronique en 2014 en France à partir des données du Système national des données de santé - 19/04/19

Doi : 10.1016/j.respe.2019.03.082 
S. Foulon a, b, c, , P. Cony-Makhoul d, e, A. Guerci-Bresler e, f, M. Delord e, g, E. Solary h, l, A. Monnereau i, j, k, J. Bonastre a, b, P. Tubert-Bitter c
a Gustave-Roussy, Service de biostatistique et d’épidémiologie, Villejuif, France 
b CESP Centre for Research in Epidemiology and Population Health, Inserm U1018, Paris-Sud Univ, Oncostat unit, Villejuif, France 
c Inserm U1181, UVSQ, Paris-Saclay Université, B2PHI Biostatistics, biomathematics, pharmacoepidemiology and infectious diseases, Montigny-les-Bretonneux, France 
d CH Annecy Genevois, Service d’hématologie, Metz-Tessy, France 
e FiLMC Group, Institut Bergonié, Bordeaux, France 
f CHRU Brabois, Service d’hématologie, Vandoeuvre-les-Nancy, France 
g Université Paris-Diderot Paris 7, Institut universitaire d’hématologie, Paris, France 
h Gustave Roussy, Department of hematology, Villejuif, France 
i University of Bordeaux, Inserm, Bordeaux Population Health Research Center, Team EPICENE, UMR 1219, Bordeaux, France 
j Institut Bergonié, Registre des hémopathies malignes de la Gironde, Bordeaux, France 
k French Network of Population-based Cancer Registries, FRANCIM, France 
l Inserm, U1170, Gustave Roussy, Villejuif, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

En France, comme dans de nombreux autres pays, les données nationales de prévalence sont rarement disponibles. L’objectif de l’étude était de construire et de valider un algorithme pour évaluer la prévalence de la leucémie myéloïde chronique (LMC) en France en 2014 à partir des données du Système national des données de santé (SNDS).

Méthodes

Nous avons mis en place une approche en trois étapes. Initialement, nous avons sélectionné dans le SNDS sur la période 2006–2014 :

– tous les patients traités par un ITK (imatinib, dasatinib, nilotinib, bosutinib ou ponatinib ;

– hospitalisés avec un code diagnostic de LMC, BCR/ABL positive (code CIM10 C92.1) ;

– pris en charge en Affection longue durée (ALD) pour leucémie myéloïde (code CIM10 C92).

Puis, nous avons construit un algorithme d’identification des cas de LMC basé sur l’identification de tout remboursement d’ITK2 mois en excluant les patients recevant des ITK pour des maladies autres que la LMC (dont leucémie lymphoblastique aiguë Ph+, tumeur stromale gastro-intestinale, tumeur stromale du tissu conjonctif et syndromes hyperéosinophiliques). Enfin, les cas prévalents de LMC étaient ceux identifiés par l’algorithme, ayant au moins un remboursement de soins durant l’année 2014 et toujours vivants au 31 décembre 2014. La validité interne de l’algorithme a été testée sur un échantillon de 100 individus de la sélection initiale, tirés au sort, en comparant les résultats de l’algorithme avec l’opinion de deux hématologues experts qui disposaient des données démographiques et de soins issues du SNDS pour chaque individu. Par ailleurs, nous avons évalué la validité externe de l’algorithme en comparant le nombre de cas LMC incidents collectés par 18 registres de cancer avec le nombre de cas LMC incidents identifiés dans le SNDS en 2014 dans les départements couverts par un registre.

Résultats

En 2014, 10 789 patients atteints de LMC ont été identifiés dans le SNDS parmi les 68 067 personnes qui remplissaient les critères de sélection pour l’ensemble de la période 2006–2014. Quatre-vingt-neuf pour cent (89 %) des patients LMC avaient au moins deux des trois critères de sélection (ITK, diagnostic d’hospitalisation, diagnostic ALD). Le taux de concordance entre l’algorithme et l’opinion des hématologues (validité interne) était de 96 %. Pour l’année 2014, l’algorithme et les registres français de cancer ont identifiés 162 versus 150 patients LMC incidents (validité externe). L’âge médian [intervalle interquartile] des patients LMC prévalents était de 63 ans [51–73], avec une légère prédominance masculine (55 %). Au 31 décembre 2014, la prévalence brute de la LMC était estimée à 16,3 pour 100 000 habitants [intervalle de confiance (IC) à 95 % 16,0–16,6]. La prévalence brute de la LMC était de 18,5 pour 100 000 chez les hommes (IC 95 % : 18,0–19,0) et de 14,2 pour 100 000 chez les femmes (IC 95 % : 13,8–14,6). La prévalence brute de la LMC était inférieure à 1,6 pour 100 000 (IC à 95 % : 1,2–2,0) avant l’âge de 20 ans, augmentant ensuite pour atteindre un pic à 48,2 pour 100 000 (IC à 95 % : 45,4–51,2) chez les 75–79 ans. La prévalence départementale brute de la LMC variait du simple au double sur l’ensemble du territoire français (de 10,2 à 23,8 pour 100 000 habitants).

Conclusion

Outre l’estimation de la prévalence de la LMC, l’algorithme permet d’identifier une population d’étude de patients LMC pour de futures évaluations médico-économiques et études pharmaco-épidémiologiques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Leucémie myéloïde chronique, Prévalence, Bases de données médico-administratives, Registre des cancers, Épidémiologie


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 67 - N° S3

P. S125 - mai 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Intensité des soins selon le type de cancer pris en charge l’année et le mois précédant un décès en 2015 et causes de décès : une étude observationnelle française
  • P. Tuppin, T. Audrey, T. Lesuffleur, A. Fagot-Campagna, G. Christelle
| Article suivant Article suivant
  • Rôle causal de la fatigue sur la détérioration de la qualité de vie pendant la chimiothérapie pour cancer du sein : application des modèles structuraux marginaux
  • Y. Omorou, C. Rotonda, T. Conroy, F. Guillemin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.