Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Rôle causal de la fatigue sur la détérioration de la qualité de vie pendant la chimiothérapie pour cancer du sein : application des modèles structuraux marginaux - 19/04/19

Doi : 10.1016/j.respe.2019.03.083 
Y. Omorou a, b, c, , C. Rotonda b, T. Conroy d, F. Guillemin a, b, c
a CHRU de Nancy, CIC-1433 Epidémiologie clinique, Vandoeuvre-les-Nancy, France 
b EA 4360 APEMAC, Université de Lorraine, Nancy, France 
c CHRU de Nancy, Plateforme nationale Qualité de vie et cancer, Vandoeuvre-les-Nancy, France 
d Institut de cancérologie de Lorraine, Département d’oncologie médicale, Vandoeuvre-les-Nancy, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Contexte

La fatigue est le symptôme le plus fréquent pouvant être associé à la détérioration de la qualité de vie (QDV) pendant la prise en charge post-chirurgicale du cancer du sein. Cependant, le caractère non expérimental des études pose la question de la causalité de cette relation. L’objectif de ce travail est d’analyser la relation causale entre la fatigue et le temps jusqu’à détérioration de la QDV pendant la prise en charge post-chirurgicale des femmes atteintes de cancer du sein.

Méthodes

Au total, 412 femmes de la cohorte FATSEIN suivies pendant huit mois (M0, M2, M4, M6 et M8) ont été incluses dans l’analyse. A chaque temps, la fatigue a été mesurée par le questionnaire MFI-20 et la QDV par le QLQ-C30. Le critère de jugement est la détérioration de la QDV (cinq dimensions fonctionnelles et la QDV globale) définie par une perte de QDV10 points sur 100 par rapport au score à M0. Le caractère évolutif de la fatigue et le fait qu’elle puisse être influencée par des facteurs fixes (comme l’âge, l’éducation, le type de chirurgie) et des facteurs variant avec le temps (comme l’anxiété et l’activité physique) rendent l’utilisation d’un modèle de Cox classique non adaptée. Nous avons utilisé des modèles structuraux marginaux pour estimer l’effet de la fatigue sur la détérioration de la QDV en définissant deux groupes de femmes en fonction de leur score moyen de fatigue à tous les temps : « Femmes non fatiguées » (score MFI-20 moyen50 ou50 mais avec une réduction>10 % par rapport au score à l’inclusion) et les « femmes fatiguées » (score50 sans réduction significative). C’est une méthode de pondération qui annule l’effet des co-variables fixes et dépendantes du temps. Une analyse de sensibilité a été réalisée par le calcul de l’E-value qui est un indicateur de la force de l’association (plus il est élevé, plus forte est l’association).

Résultats

Comparées aux « femmes non fatiguées », celles « fatiguées » avaient un risque de détérioration de la QDV plus important pour toutes les dimensions fonctionnelles : physique (OR ajusté=2,3 [IC95 % 1,4 ; 3,6] ; p=0,0004),rôle (2,0 [1,1 ; 3,6] ; p=0,02), sociale (3,6 [2,3 ; 5,7] ; p<0,0001), cognitive (1,8 [1,1 ; 3,0] ; p=0,01), émotionnelle (1,8 [1,1 ; 2,9] ; p=0,01) et générale (2,0 [1,3 ; 3,1] ; p=0,002). Cette différence semblait plus importante au début de la prise en charge. La différence de risque de détérioration de la QDV entre les deux groupes de femmes va de 14,0 % [5,6 % ; 22,3 %] à M2 à 6,1 % [2,5 % ; 9,6 %] à M8 pour la dimension globale. La force de cette association est confirmée par des E-value élevé (de 3,0 pour la dimension cognitive à 6,7 pour la dimension sociale).

Conclusion

La fatigue a été identifiée comme un facteur causal majeur de la détérioration de la QDV post-chirurgie. Sa prise en charge adaptée, notamment dans les premières semaines, serait un moyen efficace de limiter cette détérioration de la QDV.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cancer du sein, Qualité de vie, Fatigue liée au cancer, Causalité


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 67 - N° S3

P. S125-S126 - mai 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Prévalence de la leucémie myéloïde chronique en 2014 en France à partir des données du Système national des données de santé
  • S. Foulon, P. Cony-Makhoul, A. Guerci-Bresler, M. Delord, E. Solary, A. Monnereau, J. Bonastre, P. Tubert-Bitter
| Article suivant Article suivant
  • Influence d’une covariable sur le changement dans le temps des « patient-reported outcomes » (PRO) et le « response shift » (adaptation) des patients – Évaluation d’un algorithme basé sur les modèles de Rasch
  • P. Brisson, V. Sébille, J. Hardouin, M. Blanchin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.