Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation médico-économique d’un traitement mixte de la dépression combinant un module de e-santé et une thérapie cognitivo-comportementale en face à face - 19/04/19

Doi : 10.1016/j.respe.2019.03.087 
L. Daval a, b, c, , M. Michel a, b, c, J. Hazo a, b, c, M. Dorsey a, b, c, J. Holtzmann d, A. Prigent a, b, c, K. Chevreul a, b, c
a Assistance publique-Hôpitaux de Paris, URC Eco, Paris, France 
b Inserm, UMR 1123, Paris, France 
c Université Paris-Diderot, UMR 1123, Paris, France 
d CHU Grenoble-Alpes, Unité troubles de l’humeur et pathologies des émotions, Pôle de psychiatrie, neurologie et rééducation neurologique, Grenoble, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

En France, une personne sur cinq a connu ou connaîtra un épisode dépressif au cours de sa vie. Le fardeau épidémiologique et économique de la maladie pose donc de grands défis aux systèmes de santé, tout comme l’accès aux soins des patients. En effet, il est estimé que la moitié de la population atteinte de dépression n’est pas traitée. La prise en charge de la dépression sur Internet pourrait être une alternative prometteuse aux stratégies actuelles en permettant un meilleur accès à des traitements efficaces. L’objectif de notre étude était d’évaluer l’efficience d’un traitement cognitivo-comportemental mixte (eTCC), combinant une TCC en face-à-face avec des modules internet, par rapport à une TCC classique pour l’épisode dépressif caractérisé en France.

Méthodes

Un essai contrôlé randomisé de non-infériorité a été réalisé dans le cadre du projet européen E-COMPARED. Les patients adultes présentant un épisode dépressif majeur (tel que défini par le DSM-IV) et un score PHQ-9 supérieur ou égale à 5 ont été randomisés dans deux bras : la eTCC ou la TCC classique. Ces patients étaient pris en charge dans dix centres spécialisés dans la prise en charge de la dépression. L’efficacité clinique sur les symptômes dépressifs, la qualité de vie et les ressources consommées ont été évaluées à 0, 3, 6 et 12 mois et en post-traitement. Une étude coût-utilité ainsi qu’une étude coût-efficacité ont été réalisées à 12 mois avec une perspective sociétale et extrapolées à cinq ans avec un modèle de Markov. Ce modèle de Markov développé pour le projet E-COMPARED permettait de choisir la perspective de l’évaluation économique et le contexte de soins dans lequel la thérapie mixte était proposée (soins primaires, soins secondaires ou les deux) ainsi que d’intégrer l’impact de traitement en ligne sur l’accès aux soins, en faisant diminuer le pourcentage de population non traitée. Des analyses de sensibilité déterministes et probabilistes ont été réalisées pour évaluer l’incertitude entourant les résultats.

Résultats

Au total, 105 patients ont été inclus dans l’étude française. À 12 mois, il n’y avait pas de différence significative entre les deux bras pour les scores du PHQ-9 et d’utilité. Le coût dans le bras eTCC était de 10 548 € versus 7946 € dans le bras TCC (p=0,2871). La stratégie eTCC était donc dominée. À cinq ans, l’efficience de la stratégie eTCC variait en fonction du contexte de soins et de la prise en compte de la population non traitée.

Conclusion

À 12 mois dans notre essai thérapeutique, la stratégie eTCC était plus coûteuse sans être plus efficace que la TCC classique dans une population prise en charge en milieu psychiatrique. Cependant de meilleurs résultats sont attendus en soins primaires et si l’outil de e-santé permet une augmentation de la population prise en charge.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Dépression, Modèle de Markov, E-santé, Évaluation médico-économique


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 67 - N° S3

P. S127-S128 - mai 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Comparaison des méthodes de recueil des consommations de soins des patients inclus dans les projets de recherche clinique intégrant une évaluation médico-économique
  • A. Nze Ossima, M. Michel, L. Daval, M. Vinet, M. Clément, K. Chevreul
| Article suivant Article suivant
  • Impact de la précarité sur l’efficience hospitalière et la balance financière des établissements en pédiatrie
  • M. Michel, C. Alberti, J. Carel, K. Chevreul

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.