Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Résultats d’un essai clinique reproduit en utilisant des données observationnelles : effet causal du traitement chirurgical sur la probabilité de survie à un an chez les patients âgés atteints de cancer du poumon - 19/04/19

Doi : 10.1016/j.respe.2019.03.095 
C. Maringe , C. Leyrat, S. Benitez-Majano, M. Smith, A. Exarchakou, B. Rachet, A. Belot
 London School of Hygiene & Tropical Medicine, Cancer Survival Group, Londres, Royaume-Uni 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

En Angleterre, l’âge a un fort impact sur l’accès au traitement et les perspectives de rémission pour les patients atteints de cancer : ceux qui sont diagnostiqués avec un cancer du poumon non-à-petites-cellules (NSCLC) après 70 ans ont une probabilité de recevoir un traitement chirurgical réduite de 60 % par rapport aux patients de moins de 70 ans [1]. Ces patients sont généralement exclus des essais cliniques, d’où un manque de preuves justifiant le recours à la chirurgie. L’objectif de ce travail était de mesurer l’effet causal d’un traitement chirurgical chez les patients de plus de 70 ans, dans les six mois suivant le diagnostic de leur NSCLC, sur leur probabilité de survie à un an.

Matériel et méthodes

L’étude a utilisé les données des registres nationaux de cancer croisées à des données médicales électroniques, telles que les données hospitalières (« Hospital Episode Statistics ») et les données des registres cliniques (« Lung Cancer Audit data »). A partir de ces données observationnelles, nous avons reproduit un essai clinique randomisé à deux bras parallèles en incluant les patients diagnostiqués en 2012 à un stade précoce, ayant un bon indice fonctionnel, sans comorbidité et âgés de 70 ans ou plus au moment du diagnostic [2]. L’intervention étudiée est le traitement chirurgical dans les six mois suivant le diagnostic. Le bras témoin correspond à l’absence de chirurgie dans les six mois. Afin d’éliminer le biais d‘immortalité, les patients ont été clonés et entrent dans les deux bras au temps de référence. Dans chaque bras, les patients déviant du protocole (c’est-à-dire bénéficiant de la chirurgie dans le bras témoin ou inversement, n’ayant pas bénéficié de la chirurgie dans les six mois suivant le diagnostic dans le bras intervention) ont été censurés à la date de déviation. Cette censure potentiellement informative a été prise en compte en pondérant le modèle d’analyse par l’inverse de la probabilité de censure [3].

Résultats et conclusion L’utilisation de ces données d’observation pour reproduire un essai clinique autorise la quantification du bénéfice du traitement chirurgical sur la population de patients âgés de 70 ans ou plus. Nous illustrerons comment cette approche permet l’estimation de l’effet causal d’un traitement chirurgical sur la probabilité de survie à un an des patients de plus de 70 ans, et mettrons en avant les enjeux statistiques de la méthode d’analyse employée pour cette étude.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Données observationnelle, Age, Traitement chirurgical, Essai simulé, Survie


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 67 - N° S3

P. S131-S132 - mai 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Analyse conjointe de la survie et de la qualité de vie relative à la santé chez des patients atteints de cancer du pancréas métastatique. Application aux données de l’essai clinique PRODIGE 4/ACCORD 11
  • C. Touraine, B. Cuer, T. Conroy, B. Juzyna, S. Gourgou, C. Mollevi
| Article suivant Article suivant
  • Retour d’expérience d’une revue de la littérature de scores pronostiques : application à la neuro-réanimation
  • J. Simon-Pimmel, M. Leger, L. Bodet-Contentin, R. Cinotti, F. Feuillet, D. Frasca, Y. Foucher, E. Dantan

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.