Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Enjeux méthodologiques et apports des analyses combinées de données qualitatives et quantitatives dans des études utilisant des méthodes mixtes - 19/04/19

Doi : 10.1016/j.respe.2019.03.109 
F. Saillour-Glénisson a, c, , M. Kret a, H. Savel a, Q. Denost a, B. Quintard b, L. Salmi a, c
a CHU de Bordeaux, Service d’information médicale, Bordeaux, France 
b Université de Bordeaux, Laboratoire de psychologie de la santé, Bordeaux, France 
c Université de Bordeaux, Inserm U121, Bordeaux, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

La recherche interventionnelle et la recherche sur les services de santé promeuvent le développement d’études appliquant des méthodes mixtes. Si les méthodes d’analyse de chacun de ces deux types de données sont clairement définies, celles consistant à les analyser de façon combinée sont plus exploratoires. Leur maîtrise est un des enjeux actuels des évaluations d’interventions complexes. Nous illustrerons cette problématique à partir de deux exemples.

Méthode

La première étude, Mostra, avait pour objectif d’évaluer l’impact de la mise en place d’outils de déploiement de la bientraitance au sein de 30 établissements de santé en France. Le schéma d’étude associait, au sein de chaque service participant, un recueil quantitatif et qualitatif. Les deux types de recueil ont été menés, de façon répétée et concomitante, avant, six mois et un an après la mise en place des outils. Les analyses qualitatives seules ont été menées dans un premier temps. Puis, certaines variables marquantes recueillies par les entretiens semi-directifs ont été intégrées, après quantification, dans le modèle statistique de l’impact des outils de déploiement de la bientraitance. La seconde étude, Pelvicare, avait pour objectifs de comparer les pratiques opératoires entre la France et l’Australie pour les cancers du rectum, d’analyser et comparer entre ces deux pays la concordance et les mécanismes individuels et collectifs de prise de décision opératoire. Une cohorte de patients inclus dans 10 centres en France (97 patients) et deux centres australiens (57 patients) et suivis six mois après le diagnostic a été constituée. Les données qualitatives ont été recueillies au travers d’observations de Réunions de concertation pluridisciplinaires, d’entretiens auprès de patients et de chirurgiens. L’analyse quantitative principale a consisté, en la comparaison des taux de résection entre les cohortes française et australienne. Les analyses quantitatives et qualitatives ont été menées en parallèle.

Résultats

L’occurrence des mots « maltraitance », « écoute » et « respect » ont émergé de l’analyse qualitative de Mostra comme significatives des représentations vis-à-vis de la bientraitance, en faveur d’un impact positif des outils mis en place. La diminution d’occurrence du mot maltraitance est ressortie comme associée à une évolution positive des scores de déploiement de la bientraitance. L’analyse quantitative de Pelvicare a identifié des taux de résection supérieurs en France (87,6 % versus 77,8 %), avec des taux résection totale R0 supérieurs en Australie (92 % versus 61 %). La concordance des décisions opératoires était faible (Coefficient Kappa=0,3144). L’analyse qualitative a permis d’identifier plusieurs facteurs culturels et organisationnels expliquant les différences de pratique entre les deux pays.

Discussion

Ces deux études ont appliqué deux méthodes mixtes, aux plus-values différentes : élargissement du spectre d’identification des facteurs associés à l’efficacité d’une intervention, pour l’une, compréhension plus fine d’une pratique et des mécanismes de décisions, pour l’autre. D’autres méthodes doivent être explorées, leurs indications respectives identifiées, pour une optimisation de l’interprétation des résultats des recherches sur les services de santé.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Recherche Interventionnelle, Health Services Research, Méthodes mixtes, Analyses de données


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 67 - N° S3

P. S138-S139 - mai 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Pharmaco-épidémiologie participative pour l’évaluation de la sécurité et de l’efficacité en vie réelle des agents immuno-modulateurs en rhumatologie : bilan à 12 mois de la e-cohorte SAFIR
  • C. Estellat, F. Tubach, N. Petitpain, H. Servy, N. Yelles, B. Fautrel
| Article suivant Article suivant
  • Modèle de régression du taux de mortalité en excès corrigeant une mortalité attendue potentiellement inexacte : estimation avec points de rupture
  • R. Mba, J. Goungounga, N. Grafféo, R. Giorgi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.