Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Adhésion des prescriptions médicamenteuses aux recommandations de la société européenne de cardiologie, après une hospitalisation pour insuffisance cardiaque : résultats de la cohorte Epical2 - 19/04/19

Doi : 10.1016/j.respe.2019.03.006 
S. Bitar a, b, , N. Agrinier a, b, F. Alla a, b, P. Rossignol c, A. Mebazaa d, e, f, N. Thilly b, g
a CHRU-Nancy, Inserm, Université de Lorraine, CIC, Épidémiologie clinique, Nancy, France 
b Université de Lorraine, APEMAC, Nancy, France 
c CHRU-Nancy, Inserm, Université de Lorraine, CIC, Plurithématique, Nancy, France 
d Inserm UMR-S 942, Paris, France 
e Université Paris Diderot, Sorbonne Paris Cité, Paris, France 
f Département d’anesthésie et de réanimation, Hôpitaux universitaires Saint-Louis Lariboisière, AP–HP, Paris, France 
g CHRU-Nancy, Université de Lorraine, Plateforme d’aide à la recherche clinique, Nancy, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Les objectifs de cette étude étaient d’identifier les typologies des prescriptions médicamenteuses chez les patients atteints d’insuffisance cardiaque à fraction d’éjection réduite (ICFEr) et de décrire l’évolution de ces typologies sur trois ans de suivi après une hospitalisation pour insuffisance cardiaque (IC). Nous avons évalué l’adhésion de ces prescriptions aux recommandations de la société européenne de cardiologie (SEC) et identifié les caractéristiques des patients associées à la non-adhésion.

Méthodes

Les données sont issues de la cohorte « Épidémiologie de l’insuffisance cardiaque aiguë en Lorraine » (EPICAL2). Les patients présentant une fraction d’éjection (FE)<40 % avec une prescription médicamenteuse renseignée à la sortie d’hospitalisation et à six mois de suivi, ont été inclus dans la présente étude et suivis pendant 36 mois. Les soins médicamenteux suivants ont été considérés comme étant conformes aux recommandations :

– La bithérapie consistant d’un inhibiteur du système rénine-angiotensine (ISRA) (un inhibiteur de l’enzyme de conversion de l’angiotensine ou un antagoniste des récepteurs de l’angiotensine II) et d’un β-bloquant (BB) ;

– La trithérapie incluant un ISRA, un BB et un antagoniste des récepteurs des minéralocorticoïdes (ARM).

La typologie des prescriptions médicamenteuses et leur évolution ont été évaluées à l’aide de l’analyse de séquences, suivie d’une analyse de cluster hiérarchique. Les caractéristiques des patients associées à la non-adhésion ont été identifiées par des analyses de régression logistique.

Résultats

Sur les 354 patients avec ICFEr, l’âge moyen était de 72,6 (±12,6) ans et 65 % étaient des hommes. Les analyses ont révélé quatre typologies de prescriptions médicamenteuses : deux groupes étaient adhérents aux recommandations de la SEC et deux non-adhérents. Les groupes adhérents étaient constitués des prescriptions de bithérapie (ISRA-BB) et de trithérapie (ISRA-BB-ARM) pour environ 64 % des patients et restaient quasi stables dans le temps. Les groupes non-adhérents consistaient en l’absence de BB pour environ 22 % des patients et en l’absence d’un ARM pour environ 14 %. Les patients du premier groupe avaient plus souvent du BPCO ou de l’asthme (p<0,0001), plus de comorbidités (p=0,002) et un plus faible Indice de masse corporelle (p=0,005). Les patients du second groupe étaient plus souvent atteints de néphropathie chroniques (p=0,006) et avaient une FE >35 % (p=0,037).

Conclusion

L’adhésion aux recommandations de la SEC lors d’une hospitalisation pour IC est d’une importance capitale, vu que les prescriptions sont assez stables dans le temps après la sortie et que les médicaments principaux semblent être simplement renouvelés en ambulatoire. Les patients atteints d’ICFEr sont le plus souvent des patients âgés atteints de diverses comorbidités, telles que la néphropathie chronique ou l’asthme/BPCO, et leur prise en charge médicale devrait nécessiter un travail interdisciplinaire (cardiologue, pneumologue, néphrologue, médecin généraliste, infirmière…) pour optimiser leurs soins thérapeutiques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Insuffisance cardiaque à fraction d’éjection réduite, Évolution des typologies des prescriptions médicamenteuses, Recommandations de la société européenne de cardiologie


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 67 - N° S3

P. S142-S143 - mai 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Validation de la survie sans progression en tant que critère de substitution de la survie globale en oncologie : une revue systématique
  • L. Belin, A. Tan, Y. De Rycke, A. Dechartres
| Article suivant Article suivant
  • Inhibiteurs de checkpoints immunologiques et critères de substitution à la survie globale selon le type de cancer : résultats d’une revue systématique de la littérature
  • S. Branchoux, C. Bellera, A. Italiano, D. Rustand, A. Gaudin, V. Rondeau

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.