Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Comparaison d’une analyse ajustée à une analyse appariée sur un score de propension : application à la survie des carcinomes épidermoïdes de l’oropharynx - 19/04/19

Doi : 10.1016/j.respe.2019.03.031 
J. Viotti a, , D. Culie b, J. Gal a, R. Schiappa a, Y. Chateau a, A. Bozec c, E. Chamorey a
a Centre Antoine-Lacassagne, Unité d’épidémiologie et de biostatistiques, Nice, France 
b CHU de Nice, Institut de la face et du cou, Nice, France 
c Centre Antoine-Lacassagne, Pôle de chirurgie cervico-faciale, Nice, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

L’incidence des carcinomes épidermoïdes de l’oropharynx (CEO) est en augmentation, leur prise en charge demeure un enjeu de santé publique. Il n’existe pas de recommandations entre une prise en charge médicale (PCM) et une prise en charge chirurgicale (PCC). Les critères de jugement permettant l’évaluation de ces approches sont la survie globale (SG) et sans récidive (SSR). Mais, il existe une grande hétérogénéité des populations au diagnostic lors de la comparaison des deux approches. Dans ce contexte, l’utilisation d’un score de propension (SP) devrait permettre de réduire le risque de biais dans la comparaison des deux méthodes. L’objectif de cette étude est d’évaluer l’intérêt de l’utilisation d’un SP pour comparer PCC et PCM dans les CEO.

Méthodes

Cohorte multicentrique rétrospective de patients traités pour CEO entre 2009 et 2014. Le SP a été calculé à l’aide d’une régression logistique, incluant les variables d’ajustement au diagnostic suivantes : sexe, localisation tumorale, tabac, stade T, N, comorbidités. Le poids respectif des variables incluses dans le SP a été mesuré par la différence de moyenne normalisé. Deux modèles de Cox ont été comparés : un modèle classique avec ajustement sur les facteurs significatifs en analyse univariée et un modèle après appariement de la population sur le score de propension.

Résultats

La cohorte incluait 851 patients. La différence de moyenne normalisée excédait la valeur seuil de 0,1 pour six variables avant appariement mais pour aucune après. Les résultats de l’analyse de survie sont présentés dans la table 1. La SG entre les groupes était significative, en faveur du groupe PCC lors de l’analyse avec ajustement. Cette différence n’était plus significative lors de l’analyse appariée sur le SP. La SSR était significative, en faveur du groupe PCC avec les deux approches testées.

Conclusions

La présence d’un déséquilibre des caractéristiques des patients au diagnostic confirme l’intérêt d’utiliser un SP. L’absence de déséquilibres après appariement de la population sur le sur SP montre la bonne qualité de celui-ci. En termes de SG, les deux approches ne sont pas équivalentes, cette différence disparaît avec la SSR. Cette différence entre SG et SSR semble indiquer que le déséquilibre observé entre PCC et PCM aurait un impact sur la SG et non pas sur la SSR. Dans le but de comprendre cette différence, nous allons étudier les scores de comorbidité ou fonctionnel à 1 an post prise en charge du patient. (Fig. 1)

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Carcinome épidermoïde de l’oropharynx, Score de propension, Modèle de Cox, Ajustement, Survie


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 67 - N° S3

P. S155 - mai 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Étude de la non-infériorité de la radiothérapie hypo-fractionnée : exemple du cancer du sein
  • J. Trone, E. Ollier, C. Chapelle, N. Magné, S. Laporte
| Article suivant Article suivant
  • Utilisation de l’imagerie 2D-strain du myocarde pour la détection précoce de la cardiotoxicité induite par la radiothérapie chez les patientes atteintes d’un cancer du sein (étude BACCARAT)
  • V. Walker, O. Lairez, O. Fondard, G. Jimenez, D. Broggio, D. Laurier, J. Ferrières, S. Jacob

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.