Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Hépatite B en Tunisie. Épidémiologie, facteurs de risque et impact de la vaccination - 19/04/19

Doi : 10.1016/j.respe.2019.03.037 
M. Ben Hadj Boudali a, , O. Hazgui b, H. Bouguerra a, F. Saffar a, N. Hannachi b, O. Bahri c, N. Bouafif-Ben Alaya a
a Observatoire national des maladies nouvelles et émergentes, Tunis, Tunisie 
b Hôpital Farhat Hachad, microbiologie, Sousse, Tunisie 
c Hôpital Aziza Othmana, microbiologie, Tunis, Tunisie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

L’infection par le VHB constitue un problème majeur de santé publique, l’Organisation mondiale de la santé estime à plus de deux milliards le nombre de sujets infectés par le virus dans le monde. Le contexte épidémiologique tunisien de l’infection à VHB est caractérisé par l’absence de données de prévalence nationales concernant les marqueurs de cette infection. Les données jusqu’à présent disponibles dataient des années 90 et provenaient d’études différentes portant sur des populations variées et certaines régions et classait la Tunisie comme un pays de moyenne endémicité. La présente étude est la première étude populationnelle tunisienne visant à apporter des clarifications sur l’épidémiologie de l’hépatite virale B en estimant la séroprévalence, les facteurs de risque associés à l’infection par VHB et l’efficacité vaccinale contre le VHB 20 ans après son introduction sur un grand échantillon représentatif de toute la Tunisie.

Méthodes

Il s’agit d’une enquête transversale de prévalence en population générale, la population source est représentée par l’ensemble de la population tunisienne quels que soient l’âge, le sexe et l’origine géographique. L’échantillonnage ainsi que le calcul des fractions de sondage ont étaient réalisés en utilisant les données fournies par l’Institut national de la statistique (INS). Un plan de sondage en grappe à deux degrés a été choisi et le sondage est basé sur le recensement national de la population de 2014. L’enquête à été réalisé auprès des ménages et un certain nombre de renseignements sociodémographiques, cliniques ainsi que les antécédents de vaccination contre le virus de l’hépatite B et les facteurs de risque de l’infection par le VHB ont été collectés moyennant un cahier unique de collecte des données administré par l’enquêteur, et le prélèvement sanguin a été fait au centre de santé de base le plus proche. La saisie des données a été faite par le logiciel EpiData et l’analyse statistique des données a été assurée par le logiciel SPSS.

Résultats

Au total, 21 720 sujets ont été enquêtés et 19 155 ont été prélevés et testés pour la recherche de marqueurs d’infection par le VHB, avec un taux de réponse global de 88,1 %. La prévalence nationale de l’AgHBs était de 1,7 %, elle était significativement (p<103) plus élevée chez les sujets de sexe masculin 2,1 % (IC95 [1,9–2,4]) comparativement aux sujets de sexe féminin 1,4 (IC95 % [1,3–1,6]). L’étude des facteurs de risque de l’infection par le VHB en analyse multivariée avait montré que le sexe (ORa 1,69 [IC95 % (1,39–2,05)]), âge seuil 20 ans (ORa 15,10 [IC95 % (4,79–47,64)]), la présence d’un proche porteur chronique (ORa 2,82 [IC95 % (2,09–3,79)]), la transmission nosocomiale lors de suivi pour une maladie dans un établissement de santé (ORa 1,23 [IC95 % (1,01–1,51)]), et la vaccination contre le VHB constitue un facteur protecteur (ORa 0,35 [IC95 % (0,20–0,62)]). Nous avons trouvé que 26,9 % (IC 95 % [26,4–27,4 %]) de la population tunisienne étaient vaccinés contre le VHB, ce taux est élevé chez les sujets jeunes (<20 ans) 85,3 % (IC95 % [84,4–86,0 %]). L’efficacité vaccinale (EV) était globalement de 88,6 % (IC 95 % [81,5–93,0 %]).

Conclusion

Cette étude a permis d’évaluer la situation épidémiologique de l’infection par le VHB en Tunisie. Bien que la prévention soit la méthode la plus rentable pour contrôler l’infection par le VHB, la vaccination reste le meilleur moyen de contrôler cette infection et ses complications.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : VHB, Prévalence, Tunisie, Vaccination


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 67 - N° S3

P. S158 - mai 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Revue systématique des essais de phase I/II dans le glioblastome
  • P. Belnou, A. Dechartres, A. Idbaih, F. Tubach, L. Belin
| Article suivant Article suivant
  • Le coût direct de la prise en charge des pneumopathies nosocomiales en réanimation : exemple de l’Hôpital militaire de Rabat, Maroc
  • E. Bouaiti, A. El Harrass, L. Arkoubi Idrissi, I. Larhlid, M. Chadli

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.