Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Érythème généralisé fébrile et choc : choc toxinique staphylococcique - 21/04/19

Staphylococcal toxic shock syndrome should be considered in the event of diffuse erythema with fever and shock

Doi : 10.1016/j.annder.2018.12.002 
P.-M. Dugourd a, , A. Dupont b, T. Hubiche a, C. Chiaverini c, A. Alkhalifa c, L. Roudiere d, A. Tristan e, C.-A. Gustave e, P. Del Giudice a
a Service de dermatologie-infectiologie, CHI Fréjus Saint-Raphaël, 240, avenue de Saint-Lambert, 83600 Fréjus, France 
b Service de rénimation-pédiatrique, CHU de Nice Lenval, 06000 Nice, France 
c Service de dermatologie, CHU d’Archet 2, 06200 Nice, France 
d Service de biologie médicale, CHI Fréjus Saint-Raphaël, 83600 Fréjus, France 
e Centre de biologie et pathologie Nord, Centre national de référence des staphylocoques, institut des agents infectieux, CHU de Lyon, 69317 Lyon, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 5
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Le toxic shock syndrome (TSS) a été décrit pour la première fois par Todd en 1978. Cette publication du Lancet rapportait 7 cas d’enfants présentant une fièvre, un exanthème, une hypotension et une diarrhée associés à une défaillance multiviscérale. C’est dans les années 1980 qu’une association entre TSS et femmes en période de menstruation utilisant des tampons hyperabsorbants a été découverte. Après le retrait du marché de ce type de tampon, le TSS a quasiment disparu. Nous rapportons un nouveau cas de TSS survenu chez une adolescente.

Observation

Une jeune fille de 15 ans était hospitalisée en réanimation pour un tableau brutal de choc septique avec troubles de la vigilance et douleurs abdominales diffuses. L’examen dermatologique trouvait un exanthème maculeux diffus. Le bilan biologique montrait une cytolyse hépatique (ASAT 101 U/L, ALAT 167 U/L, bilirubine totale 68μmol/L) et un syndrome inflammatoire. La ponction lombaire et les hémocultures étaient stériles. La tomodensitométrie cérébrale et thoraco-abdomino-pelvienne était normale. Dans un contexte de menstruation, la patiente avait utilisé un tampon hygiénique plus de 24h. Le prélèvement vaginal et la culture du tampon mettaient en évidence un Saureus producteur de la toxine TSST-1. La prise en charge consistait en mesures de réanimation et traitement par une association amoxicilline-acide clavulanique et clindamycine pendant 10jours.

Conclusion

Un tableau de choc septique associé à un exanthème maculeux diffus doit faire évoquer le diagnostic de TSS, surtout dans un contexte menstruel.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Background

Toxic shock syndrome (TSS) was first described by Todd in 1978. The relevant Lancet publication reported 7 cases of children with fever, exanthema, hypotension and diarrhoea associated with multiple organ failure. An association between TSS and use of hyper-absorbent tampons in menstruating women was discovered in the 1980s. Following the market withdrawal of such tampons, TSS virtually disappeared. Herein we report a new case of TSS in a 15-year-old girl.

Patients and methods

A 15-year-old patient was admitted to intensive care for severe sepsis and impaired consciousness associated with diffuse abdominal pain. Dermatological examination revealed diffuse macular exanthema. Laboratory tests showed hepatic cytolysis (ASAT 101 U/L, ALAT 167 U/L, total bilirubin 68μmol/L) and an inflammatory syndrome. Lumbar puncture and blood cultures were sterile while thoraco-abdomino-pelvic and brain scans were normal. The patient was menstruating and had been using a tampon over the previous 24hours. Vaginal sampling and tampon culture revealed TSST-1 toxin-producing Saureus. Management consisted of intensive care measures and treatment with amoxicillin-clavulanic acid and clindamycin for 10 days.

Conclusion

In case of septic shock associated with diffuse macular exanthema a diagnosis of TSS must be envisaged, particularly in menstruating women.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Syndrome de choc toxinique, TSST-1, Exanthème, Staphylococcus aureus, Tampon hygiénique

Keywords : Toxic shock syndrome, TSST-1, Exanthema, Staphylococcus aureus, Tampon


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 146 - N° 4

P. 287-291 - avril 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Actualisation des recommandations françaises de traitement du pemphigus
  • L. Jelti, C. Prost-Squarcioni, S. Ingen-Housz-Oro, F. Caux, P. Bernard, C. Bedane, M. Alexandre, O. Dereure, G. Quereux, E. Le Bidre, J. Plée, C. Picard-Dahan, C. Le Roux-Villet, S. Duvert-Lehembre, M.-A. Richard, E. Delaporte, S. Debarbieux, D. Jullien, M. D’Incan, M.-P. Konstantinou, J.-D. Bouaziz, E. Tancrède-Bohin, M.-S. Doutre, I. Bourgault Villada, N. Cordel, B. Sassolas, M.-A. Viguier, B. Mellottée, F. Jouen, V. Hebert, P. Joly, Centre de référence des maladies bulleuses auto-immunes (MALIBUL) a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u, Groupe Bulles de la SFD et la Filière des maladies rares dermatologiques (FIMARAD) a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u
| Article suivant Article suivant
  • Lymphome intravasculaire simulant une récidive de cancer du sein : une présentation clinique originale
  • H. Herrscher, A. Blind, M. Freysz, B. Cribier, A. Mahé

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.