Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Pertinence et implications de l'actimétrie en réadaptation - 25/04/19

[26-032-A-10]  - Doi : 10.1016/S1283-0887(19)65816-0 
N.C. Duclos a, b, , L.T. Aguiar a, c, R. Aissaoui d, S. Nadeau a, C. Duclos a
a Centre de recherche interdisciplinaire en réadaptation (CRIR), Institut universitaire sur la réadaptation en déficience physique de Montréal (IURDPM), École de réadaptation, Université de Montréal, Montréal, Canada 
b Institut universitaire des sciences de la réadaptation (IUSR), Université de Bordeaux, 146, rue Léo-Saignat, Espace santé, Case 16, 33076 Bordeaux, France 
c Departamento de Fisioterapia, Universidade Federal de Minas Gerais (UFMG), Belo Horizonte, Brésil 
d Laboratoire de recherche en imagerie et orthopédie (LIO), Centre de recherche du Centre hospitalier de l'Université de Montréal, Département de génie production automatisée, École de technologie supérieure, Montréal, Canada 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 9
Iconographies 11
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

L'actimétrie est l'analyse objective quantifiée de l'activité d'une personne. Elle permet aux professionnels de la réadaptation d'objectiver différentes activités réalisées par les patients. Par exemple, il est possible de mesurer le niveau d'activité de marche, d'utilisation du membre supérieur avec déficiences, la durée, la fréquence et les périodes de repos. Les outils d'actimétrie sont variés. Cet article présente des outils qui contiennent des capteurs inertiels, c'est-à-dire ceux qui utilisent, entre autres, l'accélération d'un ou de plusieurs segments corporels de la personne pour estimer son activité. Grâce au développement technologique en cours, ces outils sont facilement utilisables, portables, autonomes et légers, et permettent de quantifier l'activité d'une personne durant plusieurs jours, en dehors des milieux cliniques ou de recherche. Les problématiques sociétales de l'inactivité physique et des chutes des personnes ont popularisé l'utilisation des outils d'actimétrie, particulièrement les moniteurs d'activité. Pourtant, les qualités métrologiques de ces outils ne sont pas toujours vérifiées ni suffisantes pour les populations qui les portent, comme les populations vieillissantes ou pathologiques. Ces enjeux méritent d'être connus des professionnels qui sont amenés à utiliser ou à conseiller ces technologies, afin de pouvoir émettre des avis éclairés. Dans le contexte de la pratique clinique, les outils d'actimétrie apparaissent comme des outils de choix pour évaluer des aspects difficiles à appréhender jusque-là, comme l'utilisation réelle des capacités d'une personne dans son quotidien. Pour que cela soit transférable vers la pratique clinique quotidienne, une étroite collaboration est indispensable entre les équipes de recherche et de développement, les cliniciens et les patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Suivi, Évaluation, Moniteurs d'activité, Capteurs inertiels, Nombre de pas, Reconnaissance d'activités


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Ergonomie et kinésithérapie
  • G. Barette, S. Crouzet-Vincent, F. Gatto, F. Roche, X. Dufour
| Article suivant Article suivant
  • Principes du renforcement musculaire : applications chez le sportif en rééducation
  • L. Hubert, G. Ontanon, J. Slawinski

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.