Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Représentations sociales associées aux mots « soins palliatifs » auprès du grand public - 29/04/19

Social representations associated with the words “palliative care” among the general public

Doi : 10.1016/j.medpal.2018.11.007 
Anne-Sophie Lefaucheur a, , 1 , Cécile Renoux b, c, 1, 2, Ludivine Barbeau b, d, 1, 3
a Équipe d’appui départementale en soins palliatifs du Loir-et-Cher, centre hospitalier Simone-Veil, mail Pierre-Charlot, 41016 Blois, France 
b Cabinet médical, route de Romorantin, 41700 Cheverny, France 
c Équipe de recherche « Éducation éthique santé », faculté de médecine, 10, boulevard Tonnellé, 37000 Tours, France 
d Faculté de médecine, 10, boulevard Tonnellé, 37000 Tours, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif

Les soins palliatifs sont en développement, mais l’annonce d’une prise en charge palliative reste un bouleversement et les médecins de soins primaires ont des difficultés à évoquer ces termes. Les patients et les soignants n’ont pas de vision commune des soins palliatifs, or c’est un des facteurs déterminants dans la réussite d’une prise en charge. L’objectif de cette étude était d’explorer les représentations sociales associées aux mots « soins palliatifs » auprès du grand public.

Méthode

Il a été réalisé une enquête qualitative avec 16 entretiens semi-dirigés, entre juillet 2016 et avril 2017. Les entretiens ont été intégralement retranscrits puis l’analyse de contenu a été réalisée avec un codage par découpage en unités de sens.

Résultats

Les personnes interrogées disaient méconnaître le sujet. Les soins palliatifs concernaient surtout des patients décrits comme ayant un état physique précaire, peu communicants et dépendants. Pour la majorité des personnes interrogées, les soins palliatifs intervenaient juste avant la mort. Leur but était le bien-être physique et psychique, la prise en charge globale, mais également la prise en compte des proches. Les personnes imaginaient facilement les infirmières et les aides-soignantes comme étant au contact des patients, mais plus difficilement les médecins, moins concernés selon eux. Les émotions suscitées étaient souvent négatives (la peur, l’angoisse, la tristesse).

Conclusion

Les représentations étaient riches et hétérogènes, s’appuyant sur les expériences personnelles vécues. Les représentations étaient finalement proches de la définition des soins palliatifs de la Société française d’accompagnement et de soins palliatifs, avec quelques nuances. Ces résultats ouvrent des pistes de réflexion sur les moyens et la nécessité d’informer les patients et leurs proches concernant la finalité et les objectifs des soins palliatifs.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Purpose

Palliative care is under development, but the announcement of palliative care remains a disruption and primary care physicians have troubles using these terms. There are no common representations of palliative care between patients and caregivers, and the co-building of a shared vision is a determining factor in the success of care. The objective of this study was to explore the social representations associated to the words “palliative care” among the general population.

Method

This study was based on a qualitative survey by 16 semi-directed interviews conducted between July 2016 and April 2017. A complete transcription of interviews and content analysis were realized with coding by division into units of meaning.

Results

The interviewees said they did not know the subject. Palliative care was focused on patients described as being in a precarious physical state, not able to communicate and dependent. For the majority of interviewees, palliative care was provided just before the death. Their goal was physical and psychological well-being, global care, but also the consideration of close relatives. Nurses and nursing auxiliaries were easily imagined as being in contact with patients, but it was more difficult for physicians, who were less concerned according to interviewed people. Emotions were often negative (fear, anguish, sadness).

Conclusion

Representations were rich and heterogeneous, based on personal experiences. Representations are close from the palliative care's definition of the Société française d’accompagnement et de soins palliatifs, but with nuances. These results open up possibilities for thinking on the means and the need to inform patients and their families about the purpose and objectives of palliative care.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Soins primaires, Soins palliatifs, Représentations sociales, Grand public

Keywords : Primary care, Palliative care, Social representations, General public


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 18 - N° 2

P. 62-69 - avril 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Associer les patients aux décisions de refus de la réanimation cardiopulmonaire : la réalité, les mythes et l’approche « Talk CPR » au pays de Galles
  • Mark Taubert
| Article suivant Article suivant
  • Équipes mobiles intrahospitalières de soins palliatifs en Wallonie (Belgique) : une énergie fossile ou renouvelable ?
  • Françoise Dachelet, Marie-Magdeleine Amory, Bernadette Cambron-Diez, Yannick Courtin, Nathalie Éloy, Pauline Gueibe, Dominique Jacquemin, Nathalie Legrand, Anne-Françoise Nollet, Pierre Paquet, Lucienne Rorsvort

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.