Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Réponse clinique précoce et progression radiographique à long terme dans la polyarthrite rhumatoïde débutante : la rémission clinique à 6 mois reste l’objectif à atteindre - 03/05/19

Doi : 10.1016/j.rhum.2019.02.013 
Julie Legrand a, b, 1, Thomas Kirchgesner a, b, 1, Tatiana Sokolova b, c, Bruno Vande Berg a, b, Patrick Durez b, c,
a Service de radiologie, cliniques universitaires Saint-Luc, 1200 Bruxelles, Belgique 
b Université catholique de Louvain, institut de recherche expérimentale et clinique (IREC), 1200 Bruxelles, Belgique 
c Service de rhumatologie, cliniques universitaires Saint-Luc, 1200 Bruxelles, Belgique 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le vendredi 03 mai 2019
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

Objectifs

Évaluer la corrélation entre progression structurale en radiographie à 5 ans et rémission clinique précoce dans la PR débutante. Secondairement, évaluer la corrélation entre l’apparition d’érosion sur une articulation initialement saine et la rémission clinique précoce.

Méthodes

Étude rétrospective monocentrique de 133 patients présentant une PR débutante selon les critères ACR. Deux radiologues ont quantifié indépendamment l’atteinte radiologique structurale des mains et des avant-pieds par le score de Sharp Van der Heijde (SVdH) au diagnostic et à 5 ans. Deux groupes de patients ont été constitués : « RX-STAB » avec une évolution du SVdH10 et « RX-PROG » avec une évolution du SVdH>10. La réponse clinique a été évaluée à 3, 6 et 12 mois avec une rémission clinique définie par les scores DAS28-CRP, SDAI, CDAI et selon l’analyse booléenne des critères EULAR ACR.

Résultats

Un total de 90 patients appartenaient au groupe RX-STAB (évolution moyenne du score SVdH de 2,4±2,9) et 43 au groupe RX-PROG (22,9±13,4). Les scores d’activité clinique à 6 mois étaient plus élevés dans le groupe RX-PROG (p<0,05). La sensibilité de l’obtention de la rémission clinique à 6 mois selon les scores DAS28-CRP, SDAI, CDAI et le critère booléen pour la prédiction d’une bonne évolution radiographique à 5 ans étaient respectivement de 58,6 %, 39,1 %, 40,0 % et 32,2 % ; leur spécificité était de 73,8 %, 85,7 %, 83,7 % et 90,5 %.

Conclusion

Obtenir une rémission clinique à 6 mois est essentiel pour prévenir la progression structurale dans la PR débutante.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Polyarthrite rhumatoïde, Progression structurale, Radiographie, Pronostic, Score de Sharp


Plan


 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais la référence anglaise de Joint Bone Spine avec le doi ci-dessus.


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.