Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Photographie numérique en dermatologie esthétique - 07/05/19

[50-275-B-10]  - Doi : 10.1016/S2211-0380(19)88124-3 
J.-M. Sainthillier a,  : Ingénieur de recherche, Habilité à diriger des recherches, S. Mac Mary a : Docteur ès sciences, Ingénieur de recherche, M. Le Maitre b : Dermatologue, Médecin spécialiste en dermatologie et vénéréologie, P. Humbert c : Professeur
a Société Skinexigence, Bioparc, 2, rue du professeur Paul-Milleret, 25000 Besançon, France 
b 1, avenue du 6-juin, 14000 Caen, France 
c Centre d'étude et de recherche sur le tégument (CERT), Centre d'investigation clinique (CIC INSERM 1431), Centre hospitalier universitaire Besançon ; INSERM UMR1098, FED4234 IBCT, Université de Franche-Comté, Besançon, France 

Auteur Correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le mercredi 08 mai 2019

Résumé

Les appareils photo numériques obéissent aux mêmes principes optiques que les boîtiers argentiques. La seule chose qui compte au final, c'est de laisser entrer la bonne quantité de lumière. Tous les réglages optiques consistent à trouver un compromis, en contrôlant aussi précisément que possible cette entrée de lumière, tout en tenant compte des conditions variables de prise d'image. Cette maîtrise de l'exposition passe par la connaissance des systèmes de flash et d'éclairage disponibles, mais aussi d'outils plus spécifiques tels que les filtres de polarisation, conçus pour isoler la composante spéculaire de la peau et la lumière ultraviolette réfléchie qui permet d'imager le photovieillissement. À noter l'existence depuis quelques années de dispositifs intégrés ou « boîtes à lumière », qui constituent un ensemble complet de prise d'image standardisée. La photographie numérique suppose une gestion informatique des images, du point de vue matériel et logiciel. Le dermatologue doit connaître son matériel informatique, mais aussi ses logiciels de retouche et de classement. En effet, la photographie numérique est rarement exploitable directement, sans transfert sur un ordinateur, sans visualisation sur un écran, sans retouche et manipulation, en vue de la retailler, de la commenter ou de l'archiver. Les concepts de formats d'image, de compression, de résolution et de définition sont critiques, puisque, mal compris, ils peuvent entraîner une dégradation rapide et irréversible de l'image. Cette gestion logicielle de l'image est souvent sous-estimée par le praticien qui la juge trop complexe, par manque d'information. Il existe pourtant une vaste logithèque sur ce sujet, des logiciels gratuits, simples et conviviaux, procurant une liberté de travail pratiquement sans limite. Nous pensons que la constitution et la maîtrise de cette « boîte à outils » est aussi indispensable que celle de l'appareil photographique proprement dit. Pour le dermatologue, le but final de la photographie numérique est de tendre à devenir une photographie scientifique, c'est-à-dire standardisée, répétable et reproductible. Le but n'est pas tant d'obtenir une belle photographie, qu'une photographie réaliste et fidèle de son objet d'étude. Une attention tout particulière doit donc être apportée aux aspects pratiques de la prise de vue, mais aussi à l'apparence du patient et notamment sa neutralité au moment de la prise d'image. Cette volonté de standardisation nécessite de prévoir et d'organiser un espace photographique dédié, de manière à le rendre aussi pratique et immuable que possible.


Mots-clés : Photographie, Dermatologie esthétique


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.