Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Perceptions, attitudes, and practices of French junior physicians regarding antibiotic use and resistance - 09/05/19

Perceptions, attitudes et pratiques des internes en médecine français concernant les prescriptions antibiotiques et l’antibiorésistance

Doi : 10.1016/j.medmal.2018.09.003 
C. Lévin a, , N. Thilly a, b, M. Dousak c, G. Beraud d, e, f, M. Klesnik g, S. Uhan c, D. Nathwani h, B. Beovic g, C. Pulcini a, i

ESGAP (the European Society of Clinical Microbiology [ESCMID], Infectious Diseases Study Group for Antimicrobial stewardshiP)

a EA 4360 APEMAC, faculté de médecine de Nancy, université de Lorraine, 9, avenue de la Fôret-de-Haye, BP 20199, 54505 Nancy, France 
b Centre hospitalier universitaire de Nancy, plateforme d’aide à la recherche clinique, 54000 Nancy, France 
c Faculty of Social Sciences, University of Ljubljana, Slovenia 
d Santé des populations et pratiques optimales en santé, centre de recherche du CHU de Québec-Université Laval, hôpital Saint-Sacrement, Québec, Canada 
e Service de médecine interne et maladies infectieuses, centre hospitalier universitaire de Poitiers, 86021 Poitiers, France 
f Censtat, Interuniversity Institute for Biostatistics and statistical Bioinformatics, Hasselt University, Hasselt, Belgique 
g Department of Infectious Disease, University Medical Centre, Ljubljana, Slovenia 
h Infection Unit, Ninewells Hospital and Medical School, Dundee, United Kingdom 
i Service de maladies infectieuses et tropicales, université de Lorraine, CHRU de Nancy, 54000 Nancy, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 9
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Highlights

We conducted an exploratory nationwide cross-sectional questionnaire survey to assess the perceptions, attitudes, and practices of French junior physicians regarding antibiotic use and resistance.
Among the 641 participants, most junior physicians (92.5%) reported being aware that antibiotic resistance was a current and growing problem and most of them (95%) were asking for further training.
Our results suggest that strategies aimed to improve antibiotic use have to be multifaceted and must take into account the role of the “prescribing etiquette” to be efficient. Furthermore, they highlight the importance of antibiotic stewardship programs and the opportunity to bring changes to the junior physician training.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objectives

To assess the perceptions, attitudes, and practices of French junior physicians regarding antibiotic use and resistance, and then to identify the characteristics of junior physicians associated with appropriate practices of antibiotic use.

Method

European junior physicians received an email invitation to complete a 49 item web questionnaire between September 2015 and January 2016. We present the French data. Multivariate regression models were used to identify the characteristics of junior physicians associated with appropriate prescription practices and with consideration of the antibiotic prescription consequences.

Results

The questionnaire was completed by 641 junior physicians: family medicine (37%), other medical specialties (e.g., pediatrics, internal medicine, neurology: 45%), surgical specialties (11%), and anesthesiology-intensive care specialty (7%). Most respondents (93%) declared being aware of the risk of bacterial resistance and 41% acknowledged prescribing antibiotics more often than necessary. Two factors were independently associated with appropriate prescription practices: a high perceived level of education on antibiotic use (OR=1.51; 95% CI [1.01–2.30]) and a medical specialty (OR=1.69; 95% CI [1.16–2.46]). Factors independently associated with taking into account adverse events of antibiotics were a good perceived knowledge of antibiotics (OR=3.71; 95% CI [2.09–6.61]), and a high perceived education level on antibiotics (OR=1.70; 95% CI [1.11–2.58]).

Conclusion

Our data can help better define interventions targeting junior physicians in antibiotic stewardship programs.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectifs

Évaluer les perceptions, attitudes et pratiques des internes en médecine concernant les prescriptions antibiotiques et l’antibiorésistance. Identifier les facteurs associés aux bonnes pratiques de prescriptions antibiotiques.

Méthode

Les internes en médecine européens ont été invités par émail à remplir un questionnaire en ligne (49 items) entre septembre 2015 et janvier 2016. Nous présentons les données françaises. Des modèles de régression logistique multivariés ont été utilisés pour identifier les facteurs associés au suivi des recommandations de bon usage et à la prise en compte des effets secondaires des antibiotiques.

Résultats

Le questionnaire a été rempli par 641 internes : médecine générale (37 %), spécialités médicales (pédiatrie, médecine interne, neurologie : 45 %), chirurgicales (11 %) et anesthésie-réanimation (7 %). La majorité (93 %) disait être conscient du risque d’émergence de résistance bactérienne et 41 % affirmaient trop prescrire d’antibiotiques. Deux facteurs étaient associés aux bonnes pratiques de suivi des recommandations : un niveau perçu de formation élevé en antibiothérapie (OR=1,51 ; IC 95 % [1,01–2,30]), l’exercice d’une spécialité médicale (OR=1,69 ; IC 95 % [1,16–2,46]). Les facteurs associés à la prise en compte des effets secondaires des antibiotiques étaient un bon niveau déclaré de connaissances en antibiothérapie (OR=3,71 ; IC 95 % [2,09–6,61]) et un bon niveau déclaré de formation en antibiothérapie (OR=1,70 ; IC 95 % [1,11–2,58]).

Conclusion

Ces données peuvent aider à mieux définir les interventions ciblant les internes dans les programmes de bon usage des antibiotiques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Antibiotic prescription, Antibiotic stewardship, Junior physicians, Survey

Mots clés : Bon usage, Enquête, Praticien junior, Prescription antibiotique


Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 49 - N° 4

P. 241-249 - juin 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • A practical approach to tuberculosis diagnosis and treatment in liver transplant recipients in a low-prevalence area
  • A. Bosch, F. Valour, O. Dumitrescu, J. Dumortier, S. Radenne, M. Pages-Ecochard, C. Chidiac, T. Ferry, T. Perpoint, P. Miailhes, A. Conrad, S. Goutelle, F. Ader, Lyon TB study Group 2
| Article suivant Article suivant
  • Clinical characteristics and predictive score of dengue vs. chikungunya virus infections
  • T. Bonifay, G. Vesin, B. Bidaud, C. Bonnefoy, M. Dueymes, M. Nacher, F. Djossou, L. Epelboin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.