Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le psychotraumatisme s’inscrit dans l’ADN et peut se transmettre sur plusieurs générations. Apports de la méditation de pleine conscience dans les troubles de l’anxiété et l’état de stress post-traumatique - 09/05/19

Psychotrauma can print DNA and be transmitted through several generations. Contribution of mindfulness meditation on anxiety and posttraumatic stress disorder

Doi : 10.1016/j.ejtd.2018.06.003 
Nathalie Zammatteo a, , Marie Botman b
a Chemin des blés 98, 5024 Gelbressée, Belgique 
b Chemin de Pierreuchamps 11, 4910 Theux, Belgique 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 12
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Les traumatismes peuvent s’inscrire au cœur de nos cellules sur notre ADN et modifier l’expression de gènes impliqués dans la réponse au stress et sa régulation. Cette inscription s’opère par des modifications chimiques (méthylation) sur l’ADN sans toutefois modifier la séquence d’ADN. Les protéines (histones) qui entourent l’ADN peuvent aussi être marquées différemment et permettre sa compaction (conformation fermée, illisible) ou son ouverture (conformation ouverte, lisible). D’autres mécanismes impliquent de petits ARN non codants (miARN) qui rendent les gènes silencieux en participant à la dégradation des transcrits (ARNm) issus de ces gènes. Ces modifications sont dites épigénétiques et sont d’autant plus nombreuses que les traumatismes sont précoces ou le trauma particulièrement violent. Des modifications épigénétiques ont été rapportées dans certaines psychopathologies comme l’anxiété et l’état de stress post-traumatique. Ces empreintes du stress sont transmissibles sous certaines conditions à la descendance.

Objectif

Les inscriptions laissées par le stress sur l’ADN peuvent être inversées par une approche médicamenteuse, en psychothérapie mais également par des approches contemplatives comme la méditation de pleine conscience. C’est la première fois que les effets de cette pratique ont pu être démontrés sur l’ADN par modification de l’expression des gènes impliqués dans la réponse au stress. L’objectif de cet article est de passer en revue la littérature sur le sujet et montrer que la pleine conscience peut être utilisée dans une démarche intégrative de la gestion du stress.

Discussion

Les bénéfices de la pratique de la pleine conscience avaient déjà été montrés dans de nombreux domaines comme la gestion de la douleur, la dépression nerveuse en évitant le risque de rechute mais ce n’est que récemment que les effets bénéfiques ont été montrés dans le traitement de troubles psychiques comme le trouble de l’anxiété et l’état de stress post-traumatique. Les améliorations des symptômes se traduisent au niveau de l’organisme par une signature moléculaire montrant que les gènes impliqués dans l’inflammation voient leur expression diminuer au profit de ceux permettant de renforcer l’immunité. La méditation de pleine conscience peut donc avoir une place de choix dans le traitement du traumatisme psychique aux côtés des approches médicales et psychologiques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Introduction

Trauma can print DNA at the heart of our cells, modifying the expression of genes involved in stress response and its regulation. The imprint is driven by chemical modifications (methylation) on DNA without changing the DNA sequence. Proteins (histones) which surround the DNA can be marked differently allowing either its compaction (closed conformation, unreadable) or its opening (open conformation, readable). Other mechanisms involve small non-coding RNA (miRNA), which leads to gene silencing by degrading transcripts (mRNA) encoded by these genes. These modifications are called epigenetic and are as numerous as trauma happens early in life or were particularly dramatic. Epigenetic modifications were reported in psychopathologies like anxiety and posttraumatic stress disorder. These stress imprints can be transmitted across generations.

Objective

Stress imprints on DNA can be reverted by drugs, psychotherapies but also by contemplative approaches such as mindfulness meditation. It is the first time that benefits of such practice were demonstrated on DNA through gene expression modification involved in the stress response. The objective of this paper is to review literature on the subject and demonstrate that mindfulness meditation is useful in an integrative process of stress management.

Discussion

Benefits of mindfulness meditation have been previously reported in pain management, depression in avoiding relapse, but it has been only recently reported as beneficial in psychological disorders such as anxiety and posttraumatic stress disorder. In the organism, symptoms improvement is related to a molecular signature involving decrease of expression of pro-inflammatory genes and increase of the expression of genes which strengthen immunity. Therefore, mindfulness meditation can play a role in treatment of psychic trauma besides medical and psychological approaches.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Épigénétique, Pleine conscience, Méditation, État de stress post-traumatique

Keywords : Epigenetic, Mindfulness, Meditation, Posttraumatic stress disorder


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 3 - N° 2

P. 113-124 - mai 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Neurobiological correlates of EMDR therapy effect in PTSD
  • P.F. Rousseau, M. El Khoury-Malhame, E. Reynaud, X. Zendjidjian, J.C. Samuelian, S. Khalfa
| Article suivant Article suivant
  • Exploration of relationship between parental distress, family functioning and post-traumatic symptoms in children
  • A. Gallo, C. Wertz, S. Kairis, A. Blavier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.