Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Epicardial fat thickness predicts atrial fibrillation recurrence after a first pulmonary vein isolation procedure using a second-generation cryoballoon - 09/05/19

La graisse épicardique prédit la récidive de fibrillation atriale dans les suites d’une première procédure d’isolation des veines pulmonaires par cryothérapie via le ballon de 2e génération

Doi : 10.1016/j.acvd.2018.11.011 
Adrian Mirolo , Guillaume Viart, Arnaud Savouré, Bénédicte Godin, Olivier Raitière, Hélène Eltchaninoff, Frédéric Anselme
 Cardiology department, CHU de Rouen, 37, boulevard Gambetta, 76000 Rouen, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 9
Iconographies 6
Vidéos 0
Autres 0

Summary

Background

Atrial fibrillation is the most common arrhythmia in adults. A relationship between epicardial adipose tissue and atrial fibrillation has recently been reported.

Aim

To evaluate the impact of epicardial fat thickness on the outcome of patients who underwent a first pulmonary vein isolation procedure using a second-generation cryoballoon.

Methods

From February 2012 to February 2017, all patients who underwent a first pulmonary vein isolation procedure using a second-generation cryoballoon at Rouen University Hospital were included. Data were collected retrospectively. Epicardial fat thickness was assessed by cardiac magnetic resonance imaging. The primary endpoint was documented atrial fibrillation recurrence at 4 months.

Results

A first pulmonary vein isolation procedure using a second-generation cryoballoon was performed in 288 patients; among them, 231 patients (80.2%) underwent cardiac magnetic resonance imaging. Epicardial fat thickness could be measured accurately in 206 patients (71.5%). Recurrence of atrial fibrillation at 4 months occurred in 32/206 patients (15.5%). In the multivariable analysis, factors predictive of atrial fibrillation recurrence at 4 months were: epicardial fat thickness (hazard ratio 1.96, 95% confidence interval 1.20–3.18; P=0.007), the presence of high left atrium enlargement (hazard ratio 4.63, 95% confidence interval 1.17–18.38; P=0.03) and atrial fibrillation recurrence before hospital discharge (hazard ratio 7.55, 95% confidence interval 2.50–22.81; P<0.001).

Conclusion

Epicardial fat thickness is a predictive factor for atrial fibrillation recurrence after a first pulmonary vein isolation procedure using a second-generation cryoballoon.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Introduction

La fibrillation atriale est une arythmie cardiaque fréquente dans la population adulte. Un lien entre la graisse épicardique et la fibrillation atriale a récemment été mis en évidence.

Objectif

L’objectif de cette étude était d’évaluer l’impact de l’épaisseur de la graisse épicardique sur le devenir des patients ayant eu une première procédure d’isolation des veines pulmonaires par cryothérapie via le ballon de 2e génération.

Méthodes

De février 2012 à février 2017, tous les patients ayant eu une première procédure d’isolation des veines pulmonaires par cryothérapie via le ballon de 2e génération au centre hospitalier universitaire de Rouen ont été inclus. Les données ont été collectées rétrospectivement. L’épaisseur de graisse épicardique a été évalué par IRM cardiaque. Le critère de jugement principal était la survenue d’une récidive de fibrillation atriale à 4 mois.

Résultats

Une première procédure d’isolation des veines pulmonaires par cyrothérapie via le ballon de 2e génération a été réalisée chez 288 patients. Parmi eux, 231 (80,2 %) ont eu une IRM cardiaque. L’épaisseur de graisse épicardique a pu être évaluée avec précision chez 206 patients (71,5 %). Des récurrences de fibrillation atriale ont été mise en évidence chez 32/206 patients (15,5 %). En analyse multivariée, les facteurs prédictifs identifiés de récurrence de fibrillation atriale à 4 mois étaient : l’épaisseur de graisse épicardique (HR 1,96, IC95 % 1,20–3,18 ; p=0,007), la présence d’une dilatation importante de l’oreillette gauche (HR 4,63, IC95 % 1,17–18,38 ; p=0,03) et la récidive de fibrillation atriale avant sortie d’hospitalisation (HR 7,55, IC95 % 2,50–22,81 ; p<0,001).

Conclusion

L’épaisseur de graisse épicardique est un facteur prédictif de récidive de fibrillation atriale en post-procédure d’isolation des veines pulmonaires par cryothérapie via le ballon de 2e génération.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Atrial fibrillation, Epicardial adipose tissue

Mots clés : Fibrillation atriale, Graisse épicardique

Abbreviations : AF, CI, cMRI, EFT, ROC


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 112 - N° 5

P. 314-322 - mai 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Ten-year follow-up of unreplaced Valsalva sinuses after aortic valve replacement in bicuspid aortic valve disease
  • Ramzi Abi Akar, Noémie Tence, Jérome Jouan, Wassim Borik, Philippe Menasché, Jean-Noel Fabiani, Christian Latremouille, Paul Achouh
| Article suivant Article suivant
  • Transcatheter pulmonary valvuloplasty in neonates with pulmonary atresia and intact ventricular septum
  • Sébastien Hascoët, Suzanne Borrhomée, Nabil Tahhan, Jérôme Petit, Angele Boet, Lucile Houyel, Emmanuel Lebret, Mohammed Ly, Régine Roussin, Emre Belli, Virginie Lambert, Daniela Laux

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.