Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Transcatheter pulmonary valvuloplasty in neonates with pulmonary atresia and intact ventricular septum - 09/05/19

Valvuloplastie pulmonaire percutanée chez les nouveau-nés ayant une atrésie pulmonaire à septum intact

Doi : 10.1016/j.acvd.2018.11.015 
Sébastien Hascoët , Suzanne Borrhomée, Nabil Tahhan, Jérôme Petit, Angele Boet, Lucile Houyel, Emmanuel Lebret, Mohammed Ly, Régine Roussin, Emre Belli, Virginie Lambert, Daniela Laux
 Pôle des cardiopathies congénitales de l’enfant et de l’adulte, centre de référence malformations cardiaques congénitales complexes (M3C), hôpital Marie-Lannelongue, université Paris-Sud, université Paris-Saclay, 133, avenue de la Résistance, 92350 Le Plessis-Robinson, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 11
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Summary

Background

Transcatheter pulmonary valvuloplasty in neonates with pulmonary atresia and intact ventricular septum (PA-IVS) or duct-dependent pulmonary valve stenosis (DD-PVS) has become a reasonable alternative to surgical right ventricle decompression.

Aim

To investigate mid-term outcomes following pulmonary valvuloplasty.

Methods

Sixty-five neonates with PA-IVS (n=29) or DD-PVS (n=36) (median age 4 days; mean weight 3.0kg) undergoing pulmonary valvuloplasty were reviewed retrospectively. Procedural data and clinical outcomes were assessed.

Results

Pulmonary valvuloplasty was successful in 59 patients (90.8%). Preterm birth, larger tricuspid valve annulus diameter and PA-IVS correlated with procedural failure. Eleven patients (18.6%) required a Blalock-Taussig shunt during early follow-up, despite valvuloplasty. These neonates had smaller tricuspid and pulmonary valve annulus Z-scores (–1.9 vs. –0.8 [p=0.04] and –2.5 vs. –0.9 [P=0.005], respectively) and a higher incidence of “bipartite” right ventricle (P=0.02). Mean follow-up was 5.4±3.3 years. Mortality after successful valvuloplasty was 8.5% (n=5). Among the 54 survivors, biventricular repair was achieved in 52 patients (96.3%), including nine with a previous Blalock-Taussig shunt. The cumulative rate of subsequent surgery (excluding Blalock-Taussig shunt) was 13.7% (95% confidence interval 6.8–26.7%) and 16.4% (95% confidence interval 8.5–30.4%) at 2 and 4 years, respectively. Secondary surgery was significantly more frequent in PA-IVS compared with DD-PVS, and in neonates with a Blalock-Taussig shunt (P=0.003 and 0.01, respectively).

Conclusions

Selected neonates with DD-PVS or PA-IVS managed by transcatheter pulmonary valvuloplasty had a good mid-term outcome. In neonates with a borderline small right ventricle, a hybrid strategy with a supplementary source of pulmonary blood flow can be efficient to achieve biventricular repair.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Contexte

La valvuloplastie pulmonaire percutanée est devenue une alternative à la décompression chirurgicale du ventricule droit chez les nouveau-nés ayant une atrésie pulmonaire à septum intact (APSI) ou une sténose valvulaire pulmonaire critique (SVPC).

Objectif

Nous avons étudié les résultats de cette procédure et le devenir à moyen terme.

Méthodes

Soixante-cinq nouveau-nés ayant une APSI (n=29) ou une SVPC (n=36) (âge médian 4j ; poids moyen 3kg) et ayant eu une valvuloplastie pulmonaire percutanée ont été rétrospectivement inclus. Les données des procédures et le devenir clinique à moyen terme ont été étudiés.

Résultats

La valvuloplastie pulmonaire percutanée a été réussie dans 59 cas (90,8 %). Les prématurés, un anneau tricuspide large et l’APSI était corrélés au risque d’échec. Onze patients (18,6 %) ont nécessité une anastomose de Blalock-Taussig durant le suivi précoce malgré la valvuloplastie. Ces nouveau-nés avaient des Z-scores des anneaux tricuspide et pulmonaire plus bas (–1,9 vs –0,8 [p=0,04] et –2,5 vs –0,9 [p=0,005], respectivement) et une incidence plus élevée de ventricule droit bipartite (p=0,02). Le suivi moyen a été de 5,4±3,3 ans. La mortalité après valvuloplastie pulmonaire a été de 8,5 % (n=5). Parmi les 54 survivants, 52 (96,3 %) ont évolué vers une circulation biventriculaire, incluant 9 patients avec précédemment une anastomose de Blalock-Taussig. L’incidence cumulée d’une réintervention chirurgicale (autre qu’une anastomose de Blalock-Taussig) durant le suivi était de 13,7 % (IC95 % 6,8–26,7 %) et 16,4 % (IC95 % 8,5–30,4 %) à 2 et 4 ans respectivement. Une réintervention était plus fréquente chez les nouveau-nés avec APSI et chez les nouveau-nés ayant eu une anastomose de Blalock-Taussig (p=0,003 et 0,01, respectivement).

Conclusions

Les nouveau-nés ayant une APSI ou une SVPC sélectionnés pour la valvuloplastie pulmonaire percutanée ont un bon devenir à moyen terme. Chez les nouveau-nés avec un ventricule droit moyennement hypoplasique, une stratégie hybride avec source additionnelle de flux pulmonaire est efficace pour obtenir une circulation biventriculaire à terme.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Pulmonary atresia with intact ventricular septum, Pulmonary valve stenosis, Balloon valvuloplasty, Catheterization, Radiofrequency perforation

Mots clés : Intervention cardiovasculaire, Valvuloplastie pulmonaire percutanée, Perforation par radio fréquence

Abbreviations : BT, CI, DD-PVS, PA-IVS, PV, TV


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 112 - N° 5

P. 323-333 - mai 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Epicardial fat thickness predicts atrial fibrillation recurrence after a first pulmonary vein isolation procedure using a second-generation cryoballoon
  • Adrian Mirolo, Guillaume Viart, Arnaud Savouré, Bénédicte Godin, Olivier Raitière, Hélène Eltchaninoff, Frédéric Anselme
| Article suivant Article suivant
  • Which high-sensitivity troponin variable best characterizes infarct size and microvascular obstruction?
  • Mathieu Schaaf, Fabien Huet, Mariama Akodad, Anne-Marie Gorce-Dupuy, Jérôme Adda, Jean-Christophe Macia, Delphine Delseny, Florence Leclercq, Jean-Paul Cristol, Gregory Marin, Nathan Mewton, François Roubille

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.