Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Why should we extend transcatheter aortic valve implantation to low-risk patients? A comprehensive review - 09/05/19

Pourquoi devrait-on étendre les indications du TAVI aux patients à bas risque? Une revue de la littérature

Doi : 10.1016/j.acvd.2019.03.004 
Pavel Overtchouk a, Bernard Prendergast b, Thomas Modine a,
a Department of Cardiology and Cardiovascular Surgery, Centre Hospitalier Regional et Universitaire de Lille, 59000 Lille, France 
b Department of Cardiology, St Thomas’ Hospital, SE1 7EH London, UK 

Corresponding author at: Interventional Cardiology and Cardiovascular Surgery, CHRU de Lille, 2, Avenue Oscar Lambret, 59037 Lille, France.Interventional Cardiology and Cardiovascular Surgery, CHRU de Lille2, Avenue Oscar LambretLille59037France

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 9
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Summary

Within the past decade, transcatheter aortic valve implantation (TAVI) has become established as the optimal treatment option for elderly, inoperable and high-risk patients with severe aortic stenosis, and is now recommended by international guidelines. Randomized controlled trials have demonstrated the non-inferiority of TAVI to open surgery in intermediate-risk patients and, most recently, in low-risk patients. Further randomized controlled trials are underway, but existing studies have already provided reassuring data in this cohort, and TAVI is offered routinely to younger and lower-risk patients in numerous centers. Improvements in the design of devices and delivery systems, accompanied by increased operator experience, have dramatically improved the safety of the procedure, and further expansion into low-risk groups seems inevitable once concerns about valve durability and device cost have been addressed. In this article, we provide a review of the existing literature, and estimate the clinical impact of TAVI in low-risk patients. Abbreviated title: Why should we extend TAVI to low-risk patients?

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Durant la dernière décennie, le remplacement valvulaire aortique par cathétérisme (TAVI) est devenu le traitement optimal de la sténose aortique serrée chez les patients âgés, inopérables et à haut risque. Le TAVI est maintenant recommandé dans ces indications. Les essais randomisés contrôlés (RCT) ont démontré la non-infériorité du TAVI par rapport à la chirurgie ouverte chez les patients à risque intermédiaire et tout récemment bas risque. Pendant que de nouveaux RCT sont en cours, les données observationnelles existantes sont rassurantes dans cette sous-population et le TAVI est déjà utilisé chez les patients à bas risque dans de nombreux centres dans le monde. Les améliorations du design des systèmes implantés accompagnés de la croissance de l’expérience des opérateurs ont permis d’améliorer drastiquement la sécurité des procédures. Ainsi l’extension du TAVI aux patients à bas risque semble inévitable. Toutefois, il reste à résoudre les questions de durabilité à long terme des bioprothèses implantées par cathétérisme et du coût de la procédure. Dans cet article, nous apportons une revue de la littérature existante et évalue l’impact clinique de l’implémentation du TAVI chez les patients à bas risque chirurgical.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : TAVI, TAVR, Aortic stenosis

Mots clés : TAVI, TAVR, Remplacement valvulaire aortique, Percutané, Sténose aortique

Abbreviations : CI, HR, OR, RR, SAVR, STS, TAVI, THV


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 112 - N° 5

P. 354-362 - mai 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Design and preliminary results of FRENSHOCK 2016: A prospective nationwide multicentre registry on cardiogenic shock
  • Clément Delmas, Etienne Puymirat, Guillaume Leurent, Meyer Elbaz, Stéphane Manzo-Silberman, Laurent Bonello, Edouard Gerbaud, Vincent Bataille, Bruno Levy, Nicolas Lamblin, Eric Bonnefoy, Patrick Henry, François Roubille, FRENSHOCK investigators
| Article suivant Article suivant
  • Letter in response to the article entitled “Prognosis of severe congenital heart diseases: Do we overestimate the impact of prenatal diagnosis?” by Vincenti et al.
  • Pierre-Emmanuel Séguéla, Julie Thomas, Jean-Benoit Thambo

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.