Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Gastroenteropancreatic neuroendocrine tumors: Role of surgery - 11/05/19

Tumeurs neuroendocrines gastro-entéro-pancréatiques : rôle de la chirurgie

Doi : 10.1016/j.ando.2019.04.009 
Alain Sauvanet
 Department of HPB surgery, pôle des maladies de l’appareil digestif (PMAD), université Paris Diderot, hôpital Beaujon, AP–HP, 100, boulevard du Général-Leclerc, 92110 Clichy, France 

Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le samedi 11 mai 2019
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Abstract

Natural history of gastroenteropancreatic (GEP) Neuroendocrine tumors (NETs) is better and better known so indications of surgery are presently selective. Surgical resection, but also endoscopic resection and observation, can be proposed for gastric NETs according to presentation, size and grade. For small bowel NETs, resection is frequently needed but should obtain the best compromise between radicality and postoperative functional disorders. Appendiceal NETs are frequently diagnosed by appendectomy for appendicitis, but some patients at high risk for lymph node metastasis and recurrence should be reoperated for radical resection. Rectal NETs are often diagnosed incidentally; the smallest (<1cm) can be resected endoscopically but the most aggressive need a oncological proctectomy. Pancreatic NETs represent a wide spectrum, ranging from fully benign tumors to very aggressive ones. Insulinomas are mostly benign, responsible for incapacitating symptoms despite medical treatment, and should ideally be treated by parenchyma sparing resection, mainly enucleation. Conversely, symptoms of gastrinomas are efficiently treated medically but their resection needs an oncological approach. Nonfunctioning PNETs are more and more frequently and incidentally discovered. According to their size, presentation and patient's characteristics, they need a resection (oncological or parenchyma-sparing) or a close observation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

L’histoire naturelle des tumeurs neuroendocrines (TNE) gastro-entéro-pancréatiques (GEP) est de mieux en mieux connue ce qui explique le caractère actuellement sélectif des indications chirurgicales. Une résection chirurgicale, mais aussi endoscopique et une surveillance, peuvent être proposées aux TNE gastriques, selon leur présentation, leur taille et leur grade. Pour les TNE du grêle, une résection digestive est souvent nécessaire mais doit aboutir au meilleur compris entre radicalité de la résection et résultat fonctionnel. Les TNE appendiculaires sont en règle diagnostiquées sur une pièce d’appendicectomie faite en urgence, mais les patients à haut risque de métastase ganglionnaire et de récidive doivent être réopérés en vue d’une résection radicale. Les TNE rectales sont souvent diagnostiquées fortuitement : les plus petites (<1cm) peuvent être réséquées endoscopiquement mais les plus agressives nécessitent une proctectomie radicale. Les TNE pancréatiques constituent un spectre très large, allant des tumeurs tout à fait bénignes à d’autres très agressives. Les insulinomes sont principalement bénins, mais responsables de symptômes très gênants malgré le traitement médical et doivent être opérés idéalement par une résection préservant le parenchyme, principalement l’énucléation. À l’inverse, les symptômes des gastrinomes sont efficacement traités médicalement, mais leur résection nécessite un geste oncologique. Les TNE pancréatiques non fonctionnelles sont de plus en plus souvent diagnostiquées, de façon fortuite. Selon leur taille, leur présentation et les caractéristiques du patient, elles justifient une résection (oncologique ou préservant du parenchyme), ou une surveillance rapprochée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Gastroenteropancreatic neuroendocrine tumors, Pancreatectomy, Pancreatic insufficiency, Observation

Mots clés : Tumeurs neuroendocrine gastro-intestinales et pancréatiques, Pancréatectomie, Insuffisance pancréatique, Surveillance


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.