Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Découverte d'un nouvel hominidé à Dmanissi (Transcaucasie, Géorgie) - 23/03/08

Léo Gabounia a,, 1, Marie-Antoinette de Lumley b,, , Abesalom Vekua c, David Lordkipanidze d, Henry de Lumley b
a Académie nationale des sciences, Tbilissi, Géorgie 
b Institut de paléontologie humaine, 1, rue René-Panhard, 75013 Paris, laboratoire d'anthropologie, UMR CNRS 6569, faculté de médecine-nord, 13916 Marseille cedex 20, France 
c Institut de paléobiologie, Académie nationale des sciences, Tbilissi, Géorgie 
d Département de géologie et de paléontologie, 3 Purtseladze, Musée national géorgien, 38000 Tbilissi, Géorgie 

*Correspondance et tirés à part

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 11
Iconographies 5
Vidéos 0
Autres 0

Abstract

Four human remains: one mandible, two skulls and one metatarsus were discovered between 1991 and 1999 at the open-air site of Dmanisi, Georgia, in a precise stratigraphic, palaeontological and archaeological context, in volcanic ashes dated to 1.81 ± 0.05 Ma. The first studies of these fossils enable the authors to compare them with the morphology of archaic African Homo erectus, ascribed to Homo ergaster, and to ascertain hominid presence at the gates of Europe 300 000 years earlier than the classical scenario forecasted. In September 2000, the discovery of a second more complete and robust mandible D 2600 presents a threefold interest: palaeontological, functional and pathological. A comparison with Homo habilis and Homo erectus leads to the recognition of a new Homo species: H. georgicus sp. nov. The morphofunctional characteristics and the antiquity of H. georgicus characterise the root of a long Eurasian line.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Quatre restes humains : une mandibule, deux crânes et un métatarsien ont été découverts entre 1991 et 1999 sur le site de plein air de Dmanissi en Géorgie, dans un contexte stratigraphique, paléontologique et archéologique précis, datés par la présence de cendres volcaniques enrobantes de 1,81 ± 0,05 Ma. Les premières études de ces fossiles ont permis aux auteurs de les rapprocher de la morphologie des Homo erectus archaïques africains, attribués à Homo ergaster, et de constater la présence de l'homme aux portes de l'Europe 300 000 ans plus tôt que le scénario classique ne le prévoyait. En septembre 2000, la mise au jour d'une seconde mandibule D 2600, plus complète, robuste, présente un triple intérêt : paléontologique, fonctionnel et pathologique. Une comparaison avec Homo habilis et Homo erectus permet de reconnaître une nouvelle espèce d'Homo : Homo georgicus sp. nov. Les caractéristiques morpho-fonctionnelles et l'ancienneté de Homo georgicus caractérisent la souche d'une longue lignée eurasiatique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Homo, new species, Lower Pleistocene, Georgia, Dmanisi

Mots-clé : Homo, nouvelle espèce, Pléistocène inférieur, Géorgie, Dmanisi


Plan


© 2002  Académie des sciences / Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 1 - N° 4

P. 243-253 - septembre 2002 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Introduction involontaire de la souris domestique (Mus musculus domesticus) à Chypre dès le Néolithique précéramique ancien (fin IXe et VIIIe millénaires av. J.-C.)
  • Thomas Cucchi, Jean-Denis Vigne, Jean-Christophe Auffray, Paul Croft, Edgar Peltenburg
| Article suivant Article suivant
  • Erratum

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.