Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Revascularisation des troncs supra-aortiques au cours de la maladie de Takayasu - 15/05/19

Revascularization of supra-aortic trunks in Takayasu's arteritis

Doi : 10.1016/j.jdmv.2019.04.002 
Jalel Ziadi, Mohamed Ben Hammamia , Mleyhi Sobhi, Malek Ben Mrad, Raouf Denguir
 Service de chirurgie cardiovasculaire, La Rabta, Tunis, Tunisie 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le mercredi 15 mai 2019

Résumé

Introduction

La maladie de Takayasu est une aorto artérite inflammatoire atteignant principalement l’aorte, ses principales branches de division et les artères pulmonaires. L’atteinte artérielle au cours de la maladie de Takayasu est essentiellement occlusive et touche préférentiellement les troncs supra-aortiques. Les indications de revascularisation des troncs supra-aortiques sont claires mais les résultats sont peu connus. Le but de cette étude était d’évaluer les résultats de la chirurgie de revascularisation des troncs supra-aortiques au cours de la maladie de Takayasu.

Patients et méthodes

Nous rapportons une étude rétrospective réalisée entre 2012 et 2018 à propos des patients suivis pour une maladie de Takayasu et ayant bénéficié d’une revascularisation des troncs supra-aortiques.

Résultats

Notre série comportait 6 patients. Tous les patients étaient de sexe féminin. L’âge moyen était de 29 ans (18–48). L’indication opératoire était portée sur des symptômes ischémiques cérébro-vasculaires dans 5 cas et sur une claudication intermittente du membre supérieur dans 1 cas. Nous avons réalisé un pontage aorto-bi-carotidien chez 4 patientes, une angioplastie de l’artère sous-clavière chez une patiente et une angioplastie de l’artère vertébrale chez une patiente. À un mois, la mortalité opératoire était nulle et la morbidité était marquée par la survenue d’un accident vasculaire cérébral hémorragique chez une patiente opérée par chirurgie conventionnelle. Le suivi moyen était de 4 ans (1,8). Au cours du suivi, une patiente a été réopérée après 18 mois pour un faux anévrysme anastomotique au niveau de l’aorte ascendante. Nous avons noté une évolution favorable avec disparition de la symptomatologie chez les autres patientes et l’écho-Doppler a confirmé la perméabilité du geste au cours du suivi.

Conclusion

La revascularisation des troncs supra-aortiques au cours de la maladie de Takayasu n’est pas dénuée de risque. La chirurgie conventionnelle comporte le risque de complications cérébrales et le risque de faux anévrismes anastomotiques. La revascularisation endovasculaire semble être moins invasive mais ses résultats à long terme sont peu connus.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Takayasu's disease is an inflammatory arteritis mainly affecting the aorta, its main divisional branches and pulmonary arteries. The arterial damage during Takayasu's disease is essentially occlusive and preferentially affects supra-aortic trunks. Indications for revascularization of supra-aortic trunks are clear but results are rarely reported. The purpose of this study was to evaluate the results of supra-aortic trunk revascularization in Takayasu's arteritis.

Patients and methods

We report a retrospective study conducted between 2012 and 2018 about patients with Takayasu's arteritis who underwent revascularization of supra-aortic trunks.

Results

Our series consisted of six patients. All patients were female. The average age was 29 (range 18–48) years. The operative indication was cerebrovascular ischemic symptoms in five patients and intermittent claudication of the upper limb in one. We performed aorto-bi-carotid bypass in four patients, a subclavian artery angioplasty in one and a vertebral artery angioplasty in one. At 1 month, operative mortality was zero and morbidity was marked by hemorrhagic stroke in one patient operated by conventional surgery. The average follow-up was 4 years (1.8). During the follow-up, one patient was reoperated after 18 months for an anastomotic false aneurysm in the ascending aorta. We noted a favorable outcome with total resolution of the symptomatology for the other patients and Doppler ultrasound confirmed patency during follow-up.

Conclusion

Surgical revascularization of supra-aortic trunks in Takayasu's arteritis can be associated with a risk of stroke and a risk of anastomotic pseudoaneurysms. Endovascular revascularization appears to be less invasive but its long-term results are rarely reported.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Takayasu, Revascularisaton endovasculaire, Revascularisation chirurgicale, Troncs supra-aortiques

Keywords : Takayasu, Endovascular revascularization, Surgical revascularization, Supra-aortic trunks


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.