Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Imaginaire, mythe et concept en éthique médicale - 18/05/19

Imagination, myth and concept in medical ethics

Doi : 10.1016/j.jemep.2019.01.002 
J.-P. Cléro
 Université de Rouen, place Emile-Blondel, 76130 Mont-Saint-Aignan, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 10
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L’éthique a beau se vouloir rationnelle — et sans doute est-il légitime qu’elle veuille l’être —, elle laisse subsister en elle, parfois durablement, des éléments qui ne sont pas rationnels. On peut les appeler imaginaires ou mythiques ; ils prennent, en tout cas, diverses formes. Ou bien il s’agit de préconiser des conditions de soin difficiles à réaliser et qui relèvent de l’idéologie : ces éléments sont alors relativement faciles à « corriger ». Ou bien il s’agit de conditions temporelles dans lesquelles on prend des décisions et choisit parmi diverses options : la raison ne fait alors que les rationaliser et elle n’y parvient jamais qu’incomplètement. Notre propos est de commencer d’inspecter, à l’aide d’exemples, les deux membres de l’alternative. C’est dans les limites de la rationalisation que nous découvrirons les champs de l’imaginaire et du mythique, auxquels il faut peut-être laisser une part dans les questions éthiques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Whatever ethics is striving to be rational – and nothing could be more justified that it be so –, it remains in it, sometimes on a long-term basis, non-rational elements. One can call them imaginary or mythical; they take, in any case, many forms. Either the matter is to recommend care's conditions difficult to realize is entitled to be called ideology: so, it is relatively easy to be “amended”. Or the matter deals with the temporal conditions in which decisions are made and in which an option may be chosen: reason can then only rationalize them without fully achieving its ends. Our purpose is to begin the inquiry, with the help of examples, of the two alternatives. In the limits of rationalization, we will discover the fields of the imaginary and of the mythic, to which it seems unavoidable to make allowance in questions of ethics.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Concept, Ethique médicale, Imagination, Mythe

Keywords : Concept, Medical ethics, Imagination, Myth


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 8

P. 34-43 - janvier 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Possible intentions and the doctrine of double effect
  • C. Frugé
| Article suivant Article suivant
  • Les disparités d’acceptation du soin IVG en Europe
  • E. Bieronski

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.