Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La dimension psychologique de la justice restaurative - 19/05/19

The psychological dimension of restorative justice

Doi : 10.1016/j.amp.2019.04.003 
Paul Mbanzoulou a, b, c, d, e, Robert Cario c, d, Jean-Pierre Bouchard e, f,
a École nationale d’administration pénitentiaire (ENAP), 440, avenue Michel-Serres, 47916 Agen cedex 9, France 
b Centre interdisciplinaire de recherche appliquée au champ pénitentiaire (CIRAP), 440, avenue Michel-Serres, 47916 Agen cedex 9, France 
c Unité Jean-Pinatel de sciences criminelles comparées (UJP/CRAJ), université de Pau et des Pays de l’Adour, avenue du Doyen Poplawski, 64000 Pau, France 
d Institut français pour la justice restaurative (IFJR), 6, rue du Maréchal Foch, BP. 70131, 64000 Pau cedex 01, France 
e Institut psycho-judiciaire et de psychopathologie (IPJP), Institute of Forensic Psychology and Psychopathology, centre hospitalier de Cadillac, 10, avenue Joseph-Caussil, 33410 Cadillac, France 
f Unité pour malades difficiles (UMD), pôle de psychiatrie médico-légale (PPML), centre hospitalier de Cadillac, 10, avenue Joseph-Caussil, 33410 Cadillac, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le dimanche 19 mai 2019
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

Absolument inédit jusqu’il y a peu de temps, l’espace de dialogue que permettent les mesures de justice restaurative comble un manque important dans notre système de justice pénale, en totale complémentarité. Si le procès pénal et l’exécution des peines traitent de la sanction et de son individualisation de manière plus ou moins pertinente, il demeure que les répercussions du crime ne sont qu’exceptionnellement envisagées. À défaut, les personnes impactées par le crime, directement ou non, continuent très souvent à en souffrir. Cet espace sécurisé, à tous points de vue, animé par des professionnels impartiaux, spécialement formés à cet effet, apparaît très prometteur, car, enfin, les questions du « pourquoi » et du « comment » du crime peuvent être posées. En ce sens, les études scientifiques évaluatives mettent nettement en évidence que cette libération de la parole est de nature à conduire les participants vers un horizon d’apaisement. C’est ce dispositif, encore trop souvent méconnu, qu’évoquent Paul Mbanzoulou et Robert Cario dans cet entretien.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Absolutely unprecedented until recently, the space for dialogue provided by restorative justice measures fills a significant gap in our criminal justice system, in total complementarity. While the criminal trial and the enforcement of sentences deal with the sanction and its individualisation in a more or less relevant way, it remains that the repercussions of the crime are only exceptionally considered. Otherwise, people affected by the crime, directly or indirectly, very often continue to suffer from it. This secure space, run by impartial professionals specially trained for this purpose, appears very promising because, finally, the questions of the “why” and “how” of the crime can be asked. In this sense, the scientific evaluative studies clearly show that this release of speech is likely to lead participants towards a horizon of appeasement. It is this device, still little known, that Paul Mbanzoulou and Robert Cario evoke in this interview.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Agressologie, Crime, Désistance, Empowerment, Exécution de la peine, Humanisme, Interculturalité, Justice restaurative, Procès, Récidive, Responsabilisation, Sanctions pénales, Victimologie

Keywords : Accountability, Aggressology, Crime, Criminal sanctions, Desistance, Empowerment, Execution of the sentence, Humanism, Interculturality, Restorative justice, Recidivism, Recognition, Victimology


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.