Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La supplémentation en vitamine D en France chez les patients ostéoporotiques ou à risque d’ostéoporose : données récentes et nouvelles pratiques - 24/05/19

Doi : 10.1016/j.rhum.2019.02.014 
Jean-Claude Souberbielle a, Catherine Cormier b, Etienne Cavalier c, Véronique Breuil d, Françoise Debiais e, Patrice Fardellone f, Pascal Guggenbuhl g, Rose-Marie Javier h, Erick Legrand i, Eric Lespessailles j, Julien Paccou k, Thierry Thomas l, Bernard Cortet k, , 1
a Service d’explorations fonctionnelles, hôpital Necker–Enfants-Malades, AP–HP, 75015 Paris, France 
b Service de rhumatologie, hôpital Cochin, 27, rue du Faubourg Saint-Jacques, 75014 Paris, France 
c UnilabLg, CIRM, Department of Clinical Chemistry, University of Liège, CHU de Liège, Domaine du Sart-Tilman, 4000 Liège, Belgique 
d BIAM-UMR E 4320 TIRO-MATOs, CEA/UNS, service de rhumatologie, université Côte D’Azur, Centre Hospitalier Universitaire Nice, 06000 Nice, France 
e Service de rhumatologie, CHU de Poitiers, 86021 Poitiers, France 
f Service de rhumatologie, hôpital Nord, CHU d’Amiens, Place Victor-Pauchet, 80054 Amiens cedex 1, France 
g Service de rhumatologie, université de Rennes, Institut Numecan, Inserm U1241, Inra U 1341, hôpital Sud, CHU, 35000 Rennes, France 
h Service de rhumatologie, hôpital de Hautepierre, hôpitaux universitaires de Strasbourg, 1, avenue Molière, 67200 Strasbourg, France 
i Service de rhumatologie, CHU d’Angers, 49000 Angers, France 
j EA4708 I3MTO, service de rhumatologie, université d’Orléans, CHU d’Orléans, 45067 Orléans, France 
k EA4490, service de rhumatologie, université de Lille, CHU de Lille, 59000 Lille, France 
l Inserm U1059, service de rhumatologie, CHU de Saint-Étienne, 42100 Saint-Étienne, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le vendredi 24 mai 2019

Résumé graphique




Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Il a été récemment suggéré que la stabilité de la concentration de 25-hydroxyvitamine D (25OHD) ne peut être obtenue lors d’une supplémentation intermittente que si l’espacement entre les prises est inférieur à 3 mois et plutôt de l’ordre d’un mois. Quelques données récentes suggèrent, par ailleurs, que l’utilisation de doses journalières modérées de vitamine D plutôt que de fortes doses administrées de manière intermittentes serait à privilégier, en particulier chez les sujets âgés chuteurs. Le niveau de preuve qu’on peut attribuer à cette suggestion reste toutefois faible avec, en particulier, une absence d’étude ayant comparé directement l’effet de doses journalières et de doses intermittentes équivalentes sur des événements cliniques tels que fractures ou chutes. La prescription d’une prise quotidienne de vitamine D est aujourd’hui difficile, sans forme galénique bien adaptée disponible en France, avec un risque certainement élevé de mauvaise observance. À cette date, et en attendant l’éventuelle disponibilité de formes pharmaceutiques de vitamine D3 adaptées à une prise journalière comme des comprimés ou capsules molles dosées à 1000 ou 1500UI, nous suggérons de maintenir une administration intermittente telle que préconisée dans les recommandations du GRIO publiées en 2011, mais en choisissant les posologies les moins élevées parmi celles disponibles et les intervalles les plus courts possibles, par exemple 50 000UI de vitamine D3 tous les mois plutôt que 100 000UI tous les deux mois.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Vitamine D, Ostéoporose, Muscle, Chute, Métabolisme osseux, Fractures


Plan


 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais la référence anglaise de Joint Bone Spine avec le doi ci-dessus.


© 2019  Société Française de Rhumatologie. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.